Mickey, une souris ?

Lors de mon dernier séjour à Disneyland Paris, j’ai pu remarqué que ce parc regorge de clins d’œil, allusions, et autres petits détails en tout genre. En temps normal, le visiteur lambda, trop occupé à surveiller ses enfants/parents/conjoints (rayé les mentions inutiles), ne prête pas attention à ces centaines de petites attentions qui font passer ce parc de « joli jardin » à « oh là là comme c’est magnifique et féerique ». Ce constat m’a donné envie de rédiger un (petit) article sur … les long métrages Disney. Rien à voir avec le parc donc.
Tout d’abord, un récapitulatif de ces films :

1923 : création des studios Disney (Disney Brothers Studio, rebaptisés Walt Disney Studio en 1926)
1924-27 : Alice (court-métrages)
1927-28 : Oswald le Lapin (court-métrages)
1928 : Steamboat Willie (premier dessin animé avec son synchronisé, et deuxième court-métrage où apparaît Mickey, après le court-métrage muet « Plane Crazy »)
1932 : Flowers and Trees (premier cartoon en couleurs)
1933 : Three Little Pigs
Milieu années 1930 : Disney invente la caméra multi-plans, qui donne de la profondeur à l’image pendant les travellings.
1937 : Blanche-Neige et les Sept Nains (premier long-métrage d’animation)
1940 : Fantasia
1940 : Pinocchio
[1941 :  Four Methods of Flush Rivetting, dessin animé à destination des employés d’usines d’avion, réalisé en collaboration avec la compagnie aérienne Lockheed Martin pour participer à l’effort de guerre – non sorti en salles] 1941 : Dumbo
1942 : Bambi
[1943 : production de plusieurs films d’entraînement et d’instructions à destination des soldats après réquisition de la plupart des bâtiments des studios Disney par l’armée américaine ; production de plusieurs films de propagande : sortent notamment en salles Der Fueherer’s Face et le long-métrage Victory Through Air Power] 1943 : Saludos Amigos (compilation de court-métrages, avec notamment Donald)
1945 : Les Trois Caballeros (compilation de court-métrages, avec Donald aussi)
1946 : La Boîte à Musique (compilation de court-métrages)
1946 : Mélodie du Sud (compilation de court-métrages, premier Disney contenant de vrais acteurs)
1947 : Danny le petit mouton noir
1949 : Le Crapaud et le Maître d’école (rassemblant deux court-métrages, La légende de Sleepy Hollow d’après Washington Irving et Les aventures de Crapaud, d’après « Le vent dans les saules » de Kenneth Grahame)
1950 : Cendrillon
1950 : Treasure Island (premier film en images réelles Disney)
1951 : Alice au Pays des Merveilles
1953 : Peter Pan
1955 : La Belle et le Clochard
1956 : arrêt de la production de court-métrages, jusque là régulière. Des court-métrages continuent cependant à être produits à un rythme irrégulier.
1959 : La Belle au Bois Dormant
1961 : Les 101 Dalmatiens
1963 : Merlin l’Enchanteur
1964 : Mary Poppins
1966 : Winnie l’Ourson
1967 : Le Livre de la Jungle
1970 : Les Aristochats
1971 : L’Apprentie Sorcière
1973 : Robin des Bois
1977 : Bernard et Bianca
1979 : Le Trou Noir (film)
1980 : Bernard et Bianca au Pays des Kangourous
1981 : Rox et Rouky
1981 : Tron (film)
1985 : Taram et le Chaudron Magique
1986 : Basil, détective privé (utilisation combinée de l’ordinateur et de dessins à la main pour l’horloge de Big Ben)
1988 : Oliver et Compagnie
1988 : Qui veut la peau de Roger Rabbit ? (Who Framed Roger Rabbit ? film mêlant personnages de cartoon et acteurs réels)
1989 : La Petite Sirène
1991 : La Belle et la Bête
1992 : Aladdin
1994 : Le Roi Lion
1995 : Pocahontas
1995 : Toy Story (premier long-métrage entièrement créé par ordinateur en animation 3D, marquant le début de la collaboration entre Disney et les studios Pixar)
1996 : Le Bossu de Notre-Dame
1997 : Hercule
1998 : 1001 Pattes (A Bug’s Life, Disney/Pixar)
1998 : Mulan
1999 : Doug’s First Movie
1999 : Tarzan
1999 : Toy Story 2 (Disney/Pixar)
2000 : Fantasia 2000
2000 : La Cour de récré, vive les vacances !
2000 : Les Aventures de Tigrou
2000 : Dinosaure (Dinosaur, premier long-métrage d’animation Disney combinant animation 3D et décors naturels)
2001 : Atlantide, l’empire perdu
2001 : Monstres & Cie (Disney/Pixar)
2002 : Lilo et Stitch
2002 : Peter Pan 2, Retour au Pays Imaginaire
2002 : La Planète au Trésor
2003 : Les Aventures de Porcinet
2003 : Le Monde de Nemo (Disney/Pixar)
2004 : Frère des Ours
2004 : La Ferme se rebelle (dernier long-métrage d’animation 2D avant fermeture du dernier département d’animation 2D chez Disney)
2004 : Les Indestructibles (Disney/Pixar)
2005 : Chicken Little (premier film d’animation en 3D complète entièrement réalisé par Disney)
2005 : Le monde de Narnia, chapitre 1 : le lion, la sorcière blanche et l’armoire magique (The Chronicles of Narnia : The Lion, the Witch and the Wardrobe, film, premier projet cinématographique Disney de grande ampleur à l’échelle du Seigneur des Anneaux ou des Harry Potter)
2006 : Bambi 2
2006 : Disney rachète Pixar, qui est intégré à la branche animation de Disney.
2008 : Volt, star malgré lui (animation 3D).
2010 : La Princesse et la grenouille, film d’animation en 2D (le premier depuis La Ferme se rebelle en 2004).

Comme ça maintenant vous pouvez trouver le Disney de votre année de naissance (sauf si vous êtes très âgé), donner 10 euros à Roger avec qui vous avez pariez que le premier Disney c’était Blanche Neige (ce n’est que le premier long métrage de Disney) où encore apprendre la liste par cœur et devenir une sorte d’encyclopédie vivante des films Disney.
Et comme je sens que vous allez me le demander, j’ai aussi récupéré quelques petites anecdotes sur Disney et son parc parisien :

– Ce n’est que dans Steamboat Willie en 1928 que Mickey devient Mickey. Avant d’en arriver là, il est passé par le stade de lapin répondant au doux nom d’Oswald, puis il est devenu une souris que les gens de l’époque connaissaient sous le nom de Mortimer. Pas sûr que Minnie soit au courant…
– Le premier parc Disney a ouvert ses portes en 1955 aux Etats-Unis. Le parc de Paris a ouvert le 12 avril 1992. Il n’est devenu rentable qu’en 2011 (par rentable, j’entends que les comptes sont en positifs…)
– A Disneyland Paris, il y a deux « attractions » qui permettent de découvrir des décors « cachés » : le train qui fait tout le tour du parc et le bateau à roue à aubes. Le premier vous fera passer dans l’attraction Pirates des Caraïbes et vous offrira un point de vue original sur le trésor des pirates, l’autre vous permettra de voir une tombe dans l’eau devant la maison hantée.
– Dans l’attraction Star Tours, le pilote de X-Wing qui apparaît sur l’écran à droite est en fait le directeur des effets spéciaux de la saga Star Wars (les trois premiers, qui sont en fait ceux de la fin) qui s’est prêté au jeu pour l’occasion
– Il y a des dizaines (voire plus selon certains) de dessins ou sculptures représentant la tête de Mickey dans les parcs (vous allez me dire, mettre trois cercles les uns sur les autres, c’est assez simple)
– Les clins d’œil au sein des films sont très nombreux, je ne vais pas tous les énumérer (pour plus d’infos, de nombreux forum en parlent, voir les sources en bas de page), juste donner celui qui pour moi est le moins connu : on peut apercevoir Mickey, Donald et Dingo dans La petite sirène, il est dans la foule au début du film, lors de la première apparition de Triton (si avec ça vous arrivez pas à impressionner lors du prochain dîner, je ne peux plus rien pour vous…)
– Le parc Disneyland Paris a failli être construit en Espagne (du coup il n’aurait pas eu le même nom)
– Un petit dernier pour la route : les employés de chez Disney ont le droit d’arborer tout type de moustache ou barbe depuis … le 3 février de cette année (2012, la dernière il paraît) ! En effet, lors de la création de la société Disney, Walt avait fait inscrire dans le règlement que personne (à part lui) n’avait le droit d’avoir une moustache barbe ou autre. Il a d’ailleurs instauré un code vestimentaire très stricte toujours présent aujourd’hui (fallait pas trop le chatouiller sur le physique ce bon vieux Walt).

Je m’arrête là mais je pourrais continuer longtemps tellement les anecdotes sont nombreuses. J’espère en tout cas que la prochaine fois que vous irez chez Mickey (parce que vous allez y aller), ces quelques infos vous permettront de voir ce que les autres ne voient pas !

Et pour ceux qui croient encore que le corps de Walt Disney est congelé en attendant des découvertes scientifiques, répondez leur que c’est dur de ranimer un tas de cendres (Walt Disney a été incinéré).

 

Pour plus d’informations sur les clins d’œil, vous pouvez parcourir ce forum, très complet et bien fait (par contre faites pas attention à l’orthographe) :
http://forumdcp.aceboard.fr/280850-5600-50352-0-regard-different-classiques-Disney.htm

Sources : moi, wikipedia, divers forums, disney.fr

A propos de l'auteur

Ben

20 commentaires

Laisser un commentaire
  • « …donner 10 euros à Roger avec qui vous avez pariez… »

    Une faute d’orthographe s’est glissée dans cette phrase, saurez-vous la retrouver ? ^^

  • Chouette article, Ben !
    Juste une coquille a priori dans « 1956 : arrêt de la production de court-métrages, jusque là régulière. Des court-métrages continuent cependant à être produits à un rythme irrégulier.» Les 2 phases se contredisent.

  • Résumé rapide mais intéressant. Il va falloir revoir la date de naissance de Mickey parce qu’il est né avec Steamboat Willie, dans un court métrage sans son durant l’été 1928… mais bon la date officielle reste en novembre… Pour Treasure Islande c’est le premier film entièrement en prise de vue réelle, parce qu’il y des films combinant animation et prise de vue réelle dans les années 1940…

  • pardon manque deux mots: qu’il n’est pas né avec Steamboat Willie mais dans un court métrage sans son durant l’été 1928

  • Ce que je trouve trop fort, c’est que beaucoup de Disney sont sortis avant ma naissance (1990) – je parle des Disney qui on bercé notre enfance 😉 – mais qu’ils ont tous été « ressortis » ou ont fait l’objet d’une campagne de pub pour les cassettes vidéo ( pfiou, c’est là qu’on se rend compte qu’on se fait vieux ^^ ). Du coup, mon premier Disney a été La petite sirène, sorti à peu près à ma naissance, mais Robin des Bois, Rox et Rouky ou Les 101 Dalmatiens sont sortis bien avant. Mais on était gamins, on croyait tous que c’était des nouveautés :).
    Au fait, pas de sortie pour 1990?

  • A noter: Mickey ne porte pas le même nom dans tous les pays. Il s’appelle notamment Mikki Hiiri en Finlande ou Topolino en Italie 🙂

  • Cette liste est quand même loin d’être exhaustive. Il manque la plupart des suites non sorties en salles, comme Cendrillon 2, 3, La petite sirène 2, 3, 4, 5, 6, 3245, … ou encore des superproductions comme Pirates des Caraïbes qui ont été produites par Disney aussi.

  • Votre article est intéressant mais je trouve que vous n’allez pas au-delà de la marque déposée que représente Walt Disney, et du coup, vous laissez sous-entendre quelque chose qui m’apparait comme une erreur.

    En effet, derrière et avant la création de cette marque, il y avait quand même un homme, et un homme mort en 1966 : Walter Elias Disney. Il est donc important de souligner qu’à partir de 1966, ce ne sont plus des films DE Walt Disney comme vous le spécifiez. La manière de créer les dessins-animés changent alors du tout au tout à partir de 1966, et les studios Disney ne seront jamais plus les mêmes que lors de leur création.

    Je peux avoir l’air de jouer sur les mots mais je trouve ça important, c’est tout !

  • Oui effectivement, je me rends compte que j’aurais peut être dû me relire avant de poster (d’autant que je fais la remarque à la fin, pas très malin…). Quelqu’un sait comment je peux éditer svp ?

  • @Ben : Si tu as encore un compte actif, clique sur « Ecrire un article », tu retrouveras ton article et tu pourras le modifier. Sinon, seul Bastien est en mesure de le modifier.

  • J’ai accès à mon article mais je n’ai que la possibilité « afficher ». Problème de configuration de mon navigateur peut être…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.