Je vapote en tout temps

Comme vous le savez, je suis fan de conjugaison et fait partie des ardents défenseurs du passé simple. Mais voilà qu’un évènement récent a chamboulé ma tranquillité grammaticale. Installée paisiblement dans mon sofa avec ma cigarette électronique, je fus assaillie par une question quasi existentielle. Comment conjuguer le verbe « vapoter » ?

En consultant mon livre de chevet préféré ; une édition assez ancienne du Bescherelle, je me suis rendu compte que ce verbe pourtant si utilisé dans le langage d’aujourd’hui manquait à l’appel dans mon exemplaire assez ancien. Aucune trace non plus du verbe « vapoter » dans mon Larousse 2014. Et moi qui vapote à tous les temps, comment faire pour conjuguer ma passion sans commettre d’impair ?

La technologie a précédé les académiciens. Le Robert, petit pour les intimes, n’a inscrit ce terme dans son dictionnaire qu’en 2015. Jusque-là, mon plaisir n’était qu’un néologisme, certes très agréable (à la vanille surtout!). Chose réconfortante tout de même ce fut le cas de nombreuses autres inventions telles que la pénicilline, le radar (nés pendant la 2ème guerre mondiale) et le laser dans les sixties.

Je ne pense pas qu’Hon Lik, génial inventeur de la cigarette électronique s’en offusquera. Lui qui mis plusieurs années pour aboutir à la cigarette électronique que je vapote aujourd’hui. Fumeur depuis ses 18 ans, Hon Lik souhaitait créer un dispositif permettant réellement à un fumeur de cesser sa consommation de cigarettes et l’ingestion de molécules toxiques. Ce pharmacien se rendit compte que toutes les solutions proposées (patchs, régimes alimentaires etc…) pour réduire l’addiction n’étaient que de la poudre aux yeux.

Il eut alors l’idée de vaporiser la nicotine, intelligent ce Hon Lik ! En plus de pouvoir réduire le taux de nicotine de son eliquide au fur et à mesure du sevrage tabagique, la cigarette électronique permettait alors de garder le geste tant habituel au fumeur. Un sevrage en douceur évitant alors les envies de meurtres passagères des futurs sevrés. Au début il ne s’agissait que de bricolage, de quelques fils connectés entre eux.

A propos de son prototype, Hon Lik dit : « Entre mon premier prototype et le dernier modèle, il y a la même différence qu’entre le premier portable et le dernier iPhone ».

Si aujourd’hui vous vous marrez devant l’obsolescence d’un Motorola DynaTAC 8000X (oui, tout premier portable des années 80), les vapoteurs regardent également avec nostalgie les premiers modèles de cigarettes électroniques. Les fabricants, les chercheurs et les marques se creusent la tête pour améliorer l’expérience du vapotage. Et les évolutions depuis la première commercialisation de la cigarette électronique sont notables.

Dernière évolution à laquelle il faudra penser maintenant : ajouter le verbe « vapoter » dans mon Bescherelle !

Je vapote, tu vapotes, il vapote, nous vapotons, ils vapotent et vous ? Vous vapotez ?

 

 

A propos de l'auteur

A.Ccélère
A.Ccélère

Femme fatale aux courbes si parfaites qu’indicibles, je reste au foyer pour éviter les paparazzi et mener une vie tranquille loin des projecteurs. J’en profite pour cultiver mes neurones et m’intéresser à tout et n’importe quoi. Mes madeleines préférées sont la grammaire française, la littérature, la musique savante et la pédagogie.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.