XOXO

J’aurais pu aussi écrire zozo, car c’est pour un zozo je suis passée lorsque je n’ai pas su décrypter cette émoticône XOXO, à la fin d’un message électronique envoyé par un de mes adolescents !

-« XOXO » , mais que veut-il me dire ? A-t-il changé sa signature ?

-AHAHAHAHAHA, les autres jeunes de la pièce s’esclaffent !

-« Mais c’est une façon très mignonne pour ton correspondant de te signifier qu’il t’aime et qu’il veut te montrer son affection ! »

– » Ah bon ? De mon temps, on s’y prenait autrement ! Il existait des formules de politesse, telles que « Avec toute mon affection » ou plus familièrement « bisous »


Ce XOXO  n’est pas un sigle, mais apparaît dès le XIXe siècle dans certains écrits anglosaxons lorsqu’une personnes veut abréger l’expression « Hugs and kisses ».

La première attestation de l’utilisation de x ou de o pour indiquer des baisers identifiée par l’Oxford English Dictionary apparaît dans le livre Seaforth (1878) écrit par la romancière anglaise Florence Montgomery, qui mentionne « Cette lettre […] se termine par l’inévitable rangée de baisers, parfois exprimés par × × × × ×, et parfois par o o o o o o, selon le goût du jeune scribouillard« . Il apparaît ici que x et o sont tous deux des façons d’indiquer un baiser.

On ne sait rien de plus sur les origines de x et o signifiant  » câlins  » ou  » baisers « . Un article paru en 2014 dans le Washington Post, qui s’appuyait sur des entretiens avec des universitaires, notait que  » l’Internet regorge de théories sur l’origine « , mais qu' » il n’y a pas de réponse définitive à la question de savoir comment une croix en est venue à signifier un baiser  » et même que  » l’on sait moins comment ‘o’ en est venu à signifier un câlin « .

Le x en forme de croix  est associé au câlin. Avec un peu d’imagination, on croirait voir les 4 bras de 2 personnes se prenant dans les bras. Il représente symboliquement une étreinte, alors que le 0 fait plutôt référence à la forme des lèvres lors d’un bisou.

 

Sur ce, XOXO ! 

 

A propos de l'auteur

Axelle Rousse_Redacxelle

Femme fatale aux courbes si parfaites qu’indicibles, je reste au foyer pour éviter les paparazzi et mener une vie tranquille loin des projecteurs. J’en profite pour cultiver mes neurones et m’intéresser à tout et n’importe quoi. Mes madeleines préférées sont la grammaire française, la littérature, la musique savante et la pédagogie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007. Tous les articles et les contenus sont sous licence Creative Commons 2.0 , ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.