Tous les œufs dans le même panier ?

Peut-on mettre tous ses œufs dans le même panier ?
C’est une bonne question, n’est-ce pas ? Généralement, on évite, on préfère répartir les risques ou ses avoirs entre plusieurs possibilités, afin de ne pas tout perdre.

“Ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier” : cette expression est bien connue, et relève du bon sens. Ma question cependant est légèrement différente : lorsque l’on dit que l’on met A et B dans le même panier, c’est parce que l’on considère (souvent péjorativement) que A et B se valent, sont équivalents et peuvent être assimilés l’un à l’autre (les hommes politiques, par exemple : “Ségolène et Nicolas”, “Ségolène et Martine”, “Nicolas et Jean-Marie”, “Adolf et Joseph”, etc.). Mais peut-on dire que tous les œufs se valent ? Peut-on tous les mettre dans le même panier ?

Et plus précisément, pourquoi y en a-t-il des bruns, très répandus, et des blancs, plus rares (et donc vraisemblablement plus chers et meilleurs) ?

Pratiquement partout dans le monde, la consommation des œufs bruns est anecdotique, sauf en Europe et plus spécifiquement en France, où il est inversement très rare d’en trouver des blancs : cela provient d’une méfiance historique des français vis-à-vis de ces œufs blancs, qui ne se base finalement sur rien. On a longtemps cru que les œufs blancs étaient moins bons pour la santé, qu’ils provenaient de poules différemment voir moins bien nourries ou élevées en batterie.  Et comme nous avons toujours besoin de mettre un visage sur l’ennemi, de pouvoir identifier la source du mal, certains ont également avancé l’hypothèse selon laquelle, tout simplement, les poules blanches pondraient blanc et les autres pondraient bruns ou tachetés de brun.

C’est en grande partie faux.

En effet, la teinte brune de la coquille est uniquement due à l’oviducte (du latin ovum, œuf, et ductus, conduit) de certaines poules qui colore l’œuf juste avant l’éclosion, de manière superficielle. Cette couleur dépend donc effectivement de la race de la poule, et non de sa couleur : si la Leghorn blanche (la plus courante, très rentable au niveau production), pond des oeufs blancs, certaines poules blanches pondent bruns, et certaines brunes pondent blanc (avec des conditions d’élevage similaires).

Au final, œufs blancs et bruns ont les mêmes goûts et les mêmes capacités nutritives (avec des différences de qualité pour chaque couleur bien entendu : fermiers, bio, poules nourries au grain, etc.). La prochaine fois qu’on vous vend des œufs blancs, au Japon ou aux States par exemple, ne vous inquiétez donc pas 🙂

.

Cet article est simultanément publié sur Memesprit.fr !

A propos de l'auteur

Jika

Je me pose souvent des questions sur tout et n'importe quoi, et c'est d'ailleurs comme ça que j'ai débarqué sur ce site, auquel je participe depuis quelques mois. J'espère vous intéresser en découvrant avec vous les petites histoires qui ont fait l'Histoire, mon péché mignon, ou tout autre sujet qui me parait mériter un article :)
Et si vous êtes réellement fan, je co-gère un autre blog, http://memesprit.fr (ouvert à tous, d'ailleurs !).

8 commentaires

Laisser un commentaire
  • Intéressant retournement de situation : à la vue du titre et à la lecture du premier paragraphe, je ne pensais pas que l’article traiterai de ce sujet. Bien joué, tu m’as mystifié. ^^

    Et effectivement, tous les œufs que j’ai pu voir ici (au Japon) sont plus blanc que blanc.

  • Je pense que la couleur de l’œuf a un impact psychologique sur le plaisir que l’on a à le manger surtout si on le mange à la coque. Depuis peu, je trouve dans mon magasin des œufs très foncés et j’ai grand plaisir à les manger même si ils ont le même gout.

  • “En effet, la teinte brune de la coquille est uniquement due à l’oviducte (du latin ovum, œuf, et ductus, conduit) de certaines poules qui colore l’œuf juste avant l’éclosion”

    l’éclosion, ou la ponte ? 🙂

  • Après quelques recherches, j’ai appris que les œufs blancs vienne de poules d’origine européennes et que les œufs bruns viennes de poules asiatiques. Au XIXe, les éleveur européens ont fait de nombreux croisement pour obtenir l’œuf rosé brun clair que l’on connait. Au contraire les poules européennes se sont exportées.
    Il est aussi à noter qu’il y a des espèces de poule qui pondent des œufs bleu ou vert.
    Par ailleurs certaines toxine peuvent produire des défauts de pigmentation (mais ca veut pas dire que les œufs blancs sont issues de poule bouffant des toxines).

  • Bonjour,
    Au Brésil, dans les épiceries & supermarchés il n’y a pratiquement que des œufs blancs. Les moins chers. On dit ici que ce sont les œufs des poules élevées en batterie. On peut trouver des bruns. Plus chers, calibrés et datés. On dit qu’il s’agit d’œufs capeirinas (œufs de ferme ou bio). A la coque, naturellement les bruns sont plus gouteux, le jaune est foncé. Pour la pâtisserie, les blancs sont très “liquides”. Mais les Brésiliens ne mangent jamais d’oeufs à la coque ni au plat, et les omelettes sont archicuites. Ils se méfient (sans doute à juste titre: climat tropical, conditions de transport…) des aliments peu cuits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.