Bouddhisme, Judaïsme, Christianisme, Islam, Pastafarisme, Licorne rose invisible…

Adepte des nouvelles technologies, je suis déjà inscrit depuis quelques temps sur le célébrissime Facebook. Naviguant sur les profils de mes différents amis « facebookiens », je tombe sur le profil de mon frère, et lis « Religious views: Pastafarian ». Ah oui, cette parodie de religion.

Des parodies de religions sont légions dans les comédies, comme Richenou faite par les inconnus, ou L’Eglise dans « Da Vinci Code » (comment ça, ce n’est pas une parodie ?). Mais bien d’autres parodies intéressantes existent:

-The ceiling Cat: il s’agit à l’origine d’un « lolcat », c’est-à-dire d’une photographie d’un chat avec une note humoristique en langage sms (« lolspeak » en anglais); cette image particulière du « Ceiling cat » représente un chat se trouvant dans un faux plafond avec l’inscription « Ceiling Cat is watching you masturbate » (Le chat du plafond te regarde te masturber), devenant peu à peu avec la diffusion de ce gag sur internet « God is watching you masturbate »; le phénomène se développe jusqu’à même un projet de traduction de la Bible en « Lolspeak » (langage sms), en opposant the « Ceiling Cat » au « Basement Cat », représentation du chat démoniaque; les internautes ont tout de même de la suite dans les idées;

Licorne rose invisible, effectivement invisible

-En parlant également du remplacement de l’évocation de « Dieu » par une autre désignation, il est possible de parler de la « Licorne rose invisible »: cette « religion » apparaît au début des années 90 sur Usenet, puis dans une série de sites web, avant d’être évoquée dans un manifeste rédigé par des étudiants de l’Université d’Iowa (« Les Licornes roses invisibles sont des êtres d’un grand pouvoir spirituel. C’est ainsi qu’elles sont capables d’être à la fois roses et invisibles. Comme dans toutes les religions, la croyance dans la Licorne Rose Invisible est basée à la fois sur la logique et sur la foi. Nous croyons sur la seule base de notre foi qu’elles sont roses, mais nous savons de façon logique qu’elles sont invisibles, justement parce que nous sommes incapables de les voir. » ); il s’agit alors de remplacer le terme « Dieu » par « Licorne rose invisible », pour souligner toute l’absurdité des dogmes religieux, étant donné qu’il n’est pas possible de prouver que la licorne existe et qu’elle est rose puisqu’invisible;

Michel ange et le FSM

Michel ange et le FSM

– Enfin, le pastafarisme, ou religion du monstre de spaghetti volant, est une parodie de religion qui émergea en 2005 pour dénoncer, dans une lettre ouverte, l’instruction du Créationnisme dans le cours de science (au même titre que la théorie de l’évolution, oui Monsieur !) dans l’Etat du Kansas aux Etats-Unis; l’information est alors relayée par Internet, pour devenir un réel mouvement de critique religieuse, notamment par ses dogmes:

  • la création de l’univers par un monstre en spaghettis volant, incluant une montagne, un arbre, et un nain en un jour;
  • le placement de signes validant la théorie de Darwin par le FSM (flying spaghettis monster) comme test de la foi;
  • le réchauffement climatique induite par le déclin de la population des pirates, considéré comme des êtres divins absolus et des explorateurs pacifiques répandant la bonne volonté dans le monde (la preuve est la Somalie, avec une très forte concentration de pirates, mais également un des pays les moins émetteurs de carbone); leur image de « voleurs et de marginaux » a été propagé par les chrétiens (opposant historique du pastafarisme); les prêtres sont d’ailleurs vêtus du costume de pirates; ce dogme souligne dans la réalité qu’une corrélation n’implique pas la causalité, en évoquant que la multiplication des désastres, famines, etc. n’est pas le fait de désertion des fidèles ;
  • le paradis pastafarien comme un volcan de bière et une usine de stripteasers(seuses) (image géniale du paradis…).

Ces parodies servent avant de contre poids à la religion en dénonçant des dérives dans son installation dans la vie courante, et parfois même des propres contradictions dans ses dogmes. Cela permet avant tout de se rappeler que la foi est une question personnelle et intime.

En dehors de ça, ces histoires de religion me rappelle cette blague sur l’enfer (ici), mais ceci est une autre histoire.

A propos de l'auteur

jyboo

7 commentaires

Laisser un commentaire
  • Le Pastafarisme n’est pas une parodie de religion. C’est une vraie religion, au même titre que toutes les religions officielles.
    Parce que y’a pas de raisons, on est aussi sérieux que les chrétiens, si ce n’est plus.
    En effet, le pastafarisme n’est pas fondé sur des dogmes, mais sur des faits scientifiques irréfutables. Et tous les pastafariens sont prêts à dire « ah, OK, j’avais tord, au temps pour moi » si on leur présente une preuve scientifiquement rigoureuse montrant que – par exemple – le paradis ne contient pas un volcan à bière mais un volcan à grog.

    Au passage, les pirates sont des mecs qui portent un tricorne, des sabres, disent « YARRRR » et se baladent à travers les océans sur des voiliers ; et surement pas des mecs en hors-bord avec des kalashnikov. Les « pirates » Somaliens ne sont pas des pirates au sens pastafarien, pas plus que les hakers ou les téléchargeurs de mp3.

    Par contre, cet article n’évoque pas le discordianisme, qui est pourtant un symbole des parodies de religion (à moins que ce ne soit une religion de parodie. Ou peut-être l’inverse…)
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Discordianisme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.