L’information inutile du vendredi : La matière fait cale.

lamaIl est aisé de noter que pour se soulager, les ongulés terrestres (chevaux, zèbres, rhinocéros, tapirs, vaches, cochons, gnous…) ne font guère cas  du moment et encore moins du lieu. Vous avez tous pu voir une vache ou un cheval crotter là ou il se trouvait sans que cela ne le perturbe le moins du monde. Et le cheval, il y arrive même en marchant le bougre ! Pourtant, parmi ces ongulés, il en est un qui refuse catégoriquement ce laisser-aller, c’est le lama.

 Chaque animal du troupeau détermine un endroit qui sera sien où il viendra concentrer ses excréments (il ne lui manque plus qu’une bonne BD ou un Smart Phone. Ne niez pas, je sais que vous lisez et jouez aux toilettes). Avant de décider d’un nouvel endroit, l’animal peut laisser des tas pouvant atteindre 2 mètres de diamètre !

De plus, cette concentration fait le bonheur des habitants de La Paz en Bolivie qui peuvent se servir ainsi facilement. En effet, l’eau de cette ville est fortement contaminée par l’exploitation des mines d’étain et d’argent. Alors pour la rendre pure et potable, les ingénieurs locaux préconisent de la filtrer sur des lits de crottes de lama, crottes qui auraient la propriété de détenir des acides capables de dissoudre le métal.

♫Lama Delon, sert nous donc à boire !♪ Oui, mais une bière alors…

A propos de l'auteur

Avatar
Billx

Homme de poids s'il en est, le Billx est un curieux insatiable qui tend à partager le savoir qu'il glane au quotidien. Facile à apprivoiser (un verre de Saumur-Champigny suffit), le Billx n'hésite pas à se servir de l'humour comme d'une arme de vulgarisation massive. Doux la plupart du temps, il accepte sans problème les critiques pourvu qu'elles soient constructives.

7 commentaires

Laisser un commentaire
  • Cet article pars d’une hypothèse fausse.

    En effet, l’affirmation selon laquelle les autres ongulés défèquent n’importe où est une erreur.

    S’il arrive de voir un cheval faire ses besoins en marchant, c’est uniquement car la situation l’empeche de s’arreter (cavalier ou troupeau en marche).

    De la meme façon un lama qui avance en suivant son maitre (pour porter une charge par exemple) n’attendra pas d’etre arrivé au petit coin pour faire ses besoins.

    En revanche, une fois au pré ou dans leur box, les chevaux ont également une organisation bien précise, avec un « coin caca » bien déterminé et propre à chacun si l’espace leur permet.

  • De l’habitation des mes beaux-parents qui fait face à un près où vivent 8 chevaux, j’ai pu assister moult fois à des défécations aléatoires. 🙂

  • « face à un près » ? Tu es en forme, Billx 🙂

    « L’amas » de déjections animales est donc bénéfique pour les Boliviens de La Paz ? 😉

  • Pour ce qui concerne le cheval, c’est l’étalon qui a la courtoisie de revenir au même endroit pour crotter.
    Le hongre et la jument sont beaucoup plus libertaires et font leur petite affaire où bon leur semble.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007. Tous les articles et les contenus sont sous licence Creative Commons 2.0 , ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.