Le mot du mercredi: Superfétatoire

Non, “Superfétatoire” n’a rien à voir avec une grosse soirée en deux-Sèvres (de même qu’aléatoire ne signifie pas se rendre dans la ville natale de Philippe Katerine…).

Sachez que si vous portez un nœud papillon, la lavallière sera superfétatoire.

Cet adjectif du langage soutenu qualifie quelque chose qui s’ajoute inutilement à autre chose.

Je suppose que dans les bringues punk, on utilise plutôt son dérivé: superfétatif.

A propos de l'auteur

Eusebe

Doctorat en physique du berlingot en poche à 12 ans (et demi, pour être honnête), il s'oriente vers une carrière de scalaglobuphile où tout lui réussit. Il inspire notamment Ernő Rubik et Galilée.
A 28 ans, devenu maître du monde, il décide que demain est annulé pour cause de désintérêt général.

Puis se ravise, pour publier des articles sur Culture Générale.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.