J’adore les alexandrins

Lorsqu’il m’arrive (m’arrivait, vu le contexte!) d’assister à une représentation de théâtre classique, longtemps après, en rejoignant les bras de Morphée, je me sens bercée par le rythme des alexandrins.

Qu’est-ce qu’un alexandrin?

Il s’agit d’un vers (de poésie ou de théâtre, pas de terre ni de bière, dodécasyllabique, c’est à dire dans lequel on compte 12 syllabes. L’alexandrin tient son nom d’Alexandre III de Macédoine, autrement dit, Alexandre Le grand.

Quel rapport entre ce conquérant de la Perse et l’art de déclamer ?

Les faits et exploits de ce héros furent écrits par plusieurs poètes puis rassemblés par Alexandre de Paris au XII ème siècle dans un recueil comprenant 16000 vers de 12 syllabes intitulé « Le Roman d’Alexandre« . : L’alexandrin était né pour ne plus jamais s’éteindre.


Au fil des siècles ce dodécasyllabe va devenir  la référence en matière de noblesse de versification. dans sa forme parfaite, l’alexandrin est composé de 2×6 vers nommés hémistiches et séparés par une césure. Côté rimes, la règle est de faire alterner rime masculine et rime féminine.

Quelques exemples d’alexandrins :

  • Ronsard : « Comme on voit sur la brache au mois de mai la rose »
  • Racine : « Je ne t’ai point aimé, cruel ! Qu’ai-je donc fait ?« 
  • Apollinaire : « Mon verre s’est brisé comme un éclat de rire« .
  • Baudelaire : « Entends, ma chère, entends la douce nuit qui marche« 

Mais ne croyez pas que les alexandrins se contentent du théâtre, on en trouve presque partout !

Dans la publicité :

  • « On peut aller très loin avec Canada dry »
  • « Votre vœu le plus cher est au prix le plus bas » ; publicité pour Citroën

Dans les recommandations de la SNCF : je vous l’accorde c’est inattendu !

Le train ne peut partir que les portes fermées,

Prière de ne pas gêner leur fermeture

Dans les discours du général  de Gaulle :

« Monsieur le Maréchal, en ces heures de honte »

« Moi qui suis, à présent, le chef des Français libres »

Aimez-vous le rythme des dodécasyllabes ? 

 

 

A propos de l'auteur

Axelle Rousse_Redacxelle
Axelle Rousse_Redacxelle

Femme fatale aux courbes si parfaites qu’indicibles, je reste au foyer pour éviter les paparazzi et mener une vie tranquille loin des projecteurs. J’en profite pour cultiver mes neurones et m’intéresser à tout et n’importe quoi. Mes madeleines préférées sont la grammaire française, la littérature, la musique savante et la pédagogie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007. Tous les articles et les contenus sont sous licence Creative Commons 2.0 , ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.