L’os de seiche: quel intérêt pour les oiseaux ?

Hier pour le déjeuner, je préparais un risotto de seiche. Riz arborio, oignon, crème fraîche, parmesan, vin blanc, fumet de poisson, carotte… et évidemment, des blancs de seiche. La seiche est un céphalopode (du grec céphalos qui signifie tête, et pode qui signifie pied) apparenté au calamar et au poulpe, que l’on appelle aussi supion ou encornet en restauration…

Cet animal possède un flotteur interne, l’os de seiche, que l’ont trouve aisément sur les plages.

J’ai souvent vu mon père donner ces os aux mandarins et canaris que nous avions. La question qui survint au cours du repas fut « Pourquoi les oiseaux picorent les os de seiche ? ».

Si vous avez déjà observé des lapins en cage (ou si vous vous souvenez de vos lointains cours de biologie de collège/lycée), vous savez que les lapins rongent les barreaux de leur grille pour élimer leurs dents, qui poussent continuellement. S’ils ne les usent pas, ils se trouveront rapidement dans l’impossibilité de manger…
Alors comme les dents de lapin, le bec des oiseaux pousse-t-il, obligeant ceux-ci à l’aiguiser ?

En fait non. L’os de seiche est composé essentiellement de calcium, un élément nutritif nécessaire aux oiseaux vivant en cage.
En outre, le picorer permettrait à l’oiseau de se nettoyer le bec.

Source des images: http://www.flickr.com/photos/cochonou et wikipedia

A propos de l'auteur

Eusebe

Doctorat en physique du berlingot en poche à 12 ans (et demi, pour être honnête), il s'oriente vers une carrière de scalaglobuphile où tout lui réussit. Il inspire notamment Ernő Rubik et Galilée.
A 28 ans, devenu maître du monde, il décide que demain est annulé pour cause de désintérêt général.

Puis se ravise, pour publier des articles sur Culture Générale.

9 commentaires

Laisser un commentaire
  • Zut, je n’ai donc pas été assez clair. A priori non, pas affûter le bec. Qui dit affûter dit aussi diminuer sa taille (affûtez un couteau très longtemps ; sa lame diminuera). Comme le bec ne pousse pas, ce n’est probablement pas une histoire d’affûtage.

  • L’os de seiche permet en fait l’apport de minéraux, comme l’a dit Eusebe, notamment pour le calcium. En effet, un oiseau en liberté pourra trouver son apport en minéraux par ses propres moyens et il est très rare qu’il puisse trouver des os de seiche en forêt par exemple! 😀 L’oiseau n’affûte pas son bec, du moins pas avec l’os de seiche, si c’était le cas on pourrait très bien le remplacer par un autre moyen.

  • super article, par contre fais attention à ne pas lier directement les images hébergées ailleurs dans tes articles. Le mieux est de les télécharger sur le site, de créer une miniature et d’en citer la source en fin d’article. merci 🙂

  • Rien ne vaut une plage à galets par rapport à un plage sablonneuse pour en ramasser à la pelle . expérience du boulonnais de début de prinptemps .

  • on dit que l’os moulu de la seiche,melangé au miel a un effet importat sur le traitement du gloitre chez l’homme.est ce vrai ou faux?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.