Crue centennale

On voit parfois aux abords des cours d’eau (et même parfois assez loin desdits cours d’eau, comme sur l’église de Russan) des petits marqueurs indiquant la hauteur exceptionnelle d’une crue à une certaine date ou année. On qualifie de centennales les plus rares d’entre elles, comme celle de la Seine en 1910.

Contrairement aux idées reçues, ce terme ne désigne pas la plus grosse crue du siècle ou des 100 dernières années. Ou devrais-je dire “ne désigne pas forcément la plus grosse crue…” ; j’y reviendrai.

Une crue centennale est en fait une crue ayant une probabilité de 1/100 d’atteindre un débit donné.

Faisons un peu de probabilités :

  • La chance qu’il n’y ait pas de crue centennale sur une année est de 99/100.
  • La chance qu’il n’y ait aucune crue centennale sur une période de 100 ans est de (99/100)^100, soit environ 36.6%
  • La “chance” qu’il y ait donc une crue centennale sur une période de 100 ans est de 63,4%.

J’en reviens maintenant à “la plus grosse crue…”: en 2006, la Thaya (rivière de République tchèque) a connu 2 crues centennales à 3 mois d’intervalle, la deuxième seulement étant la plus grosse crue du siècle.

photo de Vincent Lhermet.

A propos de l'auteur

Eusebe

Doctorat en physique du berlingot en poche à 12 ans (et demi, pour être honnête), il s'oriente vers une carrière de scalaglobuphile où tout lui réussit. Il inspire notamment Ernő Rubik et Galilée.
A 28 ans, devenu maître du monde, il décide que demain est annulé pour cause de désintérêt général.

Puis se ravise, pour publier des articles sur Culture Générale.

13 commentaires

Laisser un commentaire
  • j’ai toujours eu du mal avec les stats,

    “Une crue centennale est en fait une crue ayant une probabilité de 1/100 d’atteindre un débit donné.”

    j’ai surtout du mal avec cette phrase, comment mesure t’on cette probabilité ?

  • Comme pierre, je ne trouve pas ca très clair. Le 1/100 est une notion de fréquence moyenne et relève de la statistique. Ce n’est absolument pas de la probabilité. Faire des calculs de probabilité sur les 99% de chance c’est ne pas avoir compris la différence entre probabilité et statistiques. La probabilité dans la crue suit une loi de probabilité qui n’est absolument pas régulière du simple fait de l’évolution du climat. Une fréquence de 1/100 ne correspond à une probabilité de 1/100 que si la loi de probabilité est constante. Pour de petite fenêtre temporelle cela peut être le cas mais pas sur une période de cent ans.

  • Je viens de jeter un œil sur l’article wikipédia, et ce dernier est vraiment mal écrit. Il en est de même pour sa version anglaise, ce qui est assez rare. C’est sans doute l’article wiki qui t’a dérouté.

    Une proba est la mesure d’incertitude d’un évènement. Une stat par contre, c’est l’observation de la fréquence d’un évènement. Exemple : Je lance ma pièce 1000 fois et j’obtiens 486 fois pile. Est-ce que ça veut dire que j’ai 48,6% de chance d’obtenir pile si je relance ma pièce ? Non bien sûr. (je vous parlerai peut être un jour de ce mathématicien américain qui a démontré que la pièce de 1 dollar avait 50,8% de chance de tomber sur face si elle était partie avec le côté face vers le haut)

    On devrait donc dire, en toute rigueur, qu’une crue centennale s’observe en moyenne une fois tous les 100 ans. Et on ne peut pas dire grand chose de plus en fait…

    De même, il n’est pas correct de dire qu’une loi de probabilité est irrégulière. Dans ce cas il n’y a pas de loi de probabilité…

  • J’ai retrouvé une partie de mes sources (que certains pourront critiquer à loisir, mais auxquelles j’accorde plus de crédit qu’à certains commentaires ici):
    http://www.dordogne.equipement.gouv.fr/crudor/html/lagu.htm
    Il y est dit qu’une crue centennale est bien une crue ayant une probabilité de 1/100 d’être atteinte ou dépassée.
    Il y est aussi dit que le débit déterminé pour parler de crue centennale est basé sur “un traitement statistique des plus hautes eaux annuelles d’au moins 15 ans consécutifs”.
    En outre, je doute qu’on ait des relevés sur plusieurs centaines d’années sur les cours d’eau pour parler de fréquence moyenne.

  • Et pour une info supplémentaire la plus grande a eu lieu le 29 juin à un debit de 536 m³/s contre 7 à 45 m³ habituellement.. La crue du 29 mars, elle, environnait les 364m³/s donc toujours beaucoup plus que d’habitude (au moins 10 fois plus, eh oui je sais je suis un mathématicien très talentueux^^)
    Bref il faut bien le dire des cas pareils sont plutôt dangereux :
    Conclusion : Toujours se baigner dans une rivière vide ! (ah non, c’est pas ça^^)
    Bonne continuation 😉

  • Le (la ?) Thaya bien entendu^^
    (tu remarqueras qu’il y a bien 3 mois d’intervalle :p mais désolé, tu fais bien de me faire préciser^^)
    Bref pour les chiffres c’est 2 commentaires plus haut
    Mais maintenant, dis-t-on le ou la Thaya ? Y’a-t-il des règles particulières ? (en voilà une piste d’article inintéressant^^)
    Bon, Eusebe, je crois que tout le monde ici (et surtout moi) compte sur toi pour te remettre à l’écriture d’articles, tu en fais toi aussi des très intéressants^^
    Et pour conclure, citation de moi (facile à trouver) : L’école n’a pour but principal que d’apprendre à vouloir apprendre, cependant moi c’est en le comprenant que j’ai décidé de venir ici.
    À bientôt^^ (on a dit pour les chiffres que c’était 2 commentaires plus haut, allez on se presse hop hop hop!)

  • ma riviere a fait sa crue en septembre 1961. la flotte etait a 2 km de part et d’autre de l’ouvrage de 60 m d’ouverture. depuis plus rien.c’est la volta noire . birkina faso – ghana.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.