Avatar

On se demande comment ce terme a pu être galvaudé à ce point ! Ce mot est très à la mode depuis l’explosion de la bulle internet. Et James Cameron en rajoute une couche avec son film au milliard de dollars de recettes.

Soyons clair : Si je vous demande de définir ce qu’est un avatar, la majorité d’entre vous m’expliquera qu’il s’agit d’une représentation graphique dans une réalité virtuelle (comme vous parlez bien !). En d’autres termes, une petite image (ou mieux une photo de vous) censée vous représenter au sein d’un forum, d’un blog ou même un jeu. D’accord, je vous le concède, c’est le sens actuel d’avatar pour le commun des mortels. On emploie aussi beaucoup ce mot pour désigner des péripéties, des tracas voire des malheurs. Un, presque, synonyme d’aléa.

Maintenant penchons nous (woh, pas de trop, c’est haut !) sur le sens premier de ce terme. Un avatar représente en fait, dans la religion indienne, la descente d’un dieu sur terre et plus particulièrement, les incarnations de Vishnou. Ces incarnations se déclinent en dix formes principales : Le poisson, la tortue, le sanglier, l’homme-lion, le nain, les deux Sama, Crischna (ou krishna), Bouddha et Calci. Alors oui, on pourrait jouer avec le mot incarnation : Mon avatar sur Facebook, c’est moi tout craché, mon incarnation quoi. Soit. Mais avouez tout de même qu’on est loin du sens d’origine, non ?

Voilà, c’était pas bien long, mais je crois vraiment qu’une mise au point était nécessaire. Allez, je me désincarne…

A propos de l'auteur

Billx

Homme de poids s'il en est, le Billx est un curieux insatiable qui tend à partager le savoir qu'il glane au quotidien. Facile à apprivoiser (un verre de Saumur-Champigny suffit), le Billx n'hésite pas à se servir de l'humour comme d'une arme de vulgarisation massive. Doux la plupart du temps, il accepte sans problème les critiques pourvu qu'elles soient constructives.

7 commentaires

Laisser un commentaire
  • Les enfants sont donc dans cette situation ceux qui associent ce terme de façon plus proche à celui de son sens premier. Je fais par là référence au dessin animé, qui vous l’aurez deviné, ce nomme « Avatar » qui fait référence à la réincarnation d’un être unique, contrôlant chacun des éléments.

    D’accord c’est pas encore ça mais ça reste plus proche de la représentation virtuelle du moi physique.

    Ceci étant peut-être une transition vers un article (peut-être déjà paru je ne sais pas) qui expliquerait les raisons de l’adage : « La vérité sort de la bouche des enfants » ?

  • Si je peux me permettre, c’est très louable de donner des définitions précises; mais de grâce, arrêtez de confondre « sensé » et « censé ». Navré, ça tombe sur vous, mais c’est en permanence qu’on lit ces fautes; tout comme « tâches » pour « taches », ou « dénotent » pour « détonnent ». C’est grave.

  • Merci, j’ai corrigé.
    Il me semble que vous et moi avons une définition terriblement différente du terme « grave » 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.