Sa majesté des cheveux

tifsSi nous (les mecs) cherchons à être tout le temps les plus forts et à prétendre au statut de roi de tout et n’importe quoi, il existe pourtant une couronne que bien peu d’entre nous rêvent d’arborer : La couronne hippocratique. Et pourtant.

Beaucoup d’hommes seraient prêts à porter en permanence une couronne issue d’une séance de galette des rois plutôt que cette fameuse couronne hippocratique. Ni de laurier, ni d’olivier et encore moins faite d’un quelconque métal, elle débarque sans crier gare à des âges différents. Deux tiers des hommes sont un jour confrontés à la perte de leurs cheveux. Cela peut commencer dès 20 ans ou arriver plus tard vers la cinquantaine. Une alopécie plus ou moins importante selon l’individu. Certains arriveront à sauver les meubles alors que d’autres verront rapidement leur crâne se muer en un tarmac pour diptères.

Pourtant, quand tous nos cheveux semblent avoir pris la décision de faire un ultime saut de l’ange jusqu’au carrelage froid de la salle de bain, il reste quelques irréductibles qui se serrent les coudes les follicules. Et ces résistants forment à eux tous cette fameuse couronne hippocratique qui fait le tour du bas du crâne et que vous pouvez contempler ci-dessous :

Hippocrat's Bust

Je marque 2 points avec cette image car elle représente aussi Hippocrate, célèbre pour sa calvitie et  à qui on a emprunté le nom pour baptiser cette couronne (oui, oui, le Hippocrate du fameux serment prononcé par les médecins).

Et si cette « bande de cheveux » tient bon c’est qu’elle se trouve sur une zone où il n’y a pas de récepteurs  à la testostérone, l’hormone qui régit la pousse et la chute des cheveux (et des poils en général, même pubiens. Et si les poils pubiens, il faut les nettoyer encore plus).

C’est d’ailleurs au sein cette précieuse zone que les spécialistes capillaires viendront prélever les greffons en vue de rendre une chevelure digne de Sébastien Chabal à un pauvre Bruce Willis aux abois.

A noter qu’en ces temps d’hipster-attitude aigüe, certains vont même jusqu’à user de la même technique pour se créer… une barbe. Conditionnés vous avez dit ?

A propos de l'auteur

Billx

Homme de poids s'il en est, le Billx est un curieux insatiable qui tend à partager le savoir qu'il glane au quotidien. Facile à apprivoiser (un verre de Saumur-Champigny suffit), le Billx n'hésite pas à se servir de l'humour comme d'une arme de vulgarisation massive. Doux la plupart du temps, il accepte sans problème les critiques pourvu qu'elles soient constructives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.