Message secret

Pour faire passer discrètement des messages dont le contenu est original, coquin ou secret, il existe une figure de style appelée acrostiche qui facilite la tâche aux petits cachotiers. Ecrivains (Villon), amants (Musset et George Sand), musiciens (J-S Bach) et hommes d’états en usèrent souvent pour dire en douce le fond de leur pensée.

L’acrostiche consiste à faire apparaitre verticalement de haut en bas, en utilisant les premiers mots ou la première lettre d’une suite de vers, un mot ou une expression.

Dans ce poème qui fut longtemps attribué à la correspondance amoureuse d’Alfred de Musset et de George Sand, vous trouverez, en prenant les premiers mots de chaque vers, un contenu un peu grivois.

Quand je mets à vos pieds un éternel hommage

Voulez-vous qu’un instant je change de visage ?

Vous avez capturé les sentiments d’un cœur

Que pour vous adorer forma le Créateur.

Je vous chéris, amour, et ma plume en délire

Couche sur le papier ce que je n’ose dire.

Avec soin, de mes vers lisez les premiers mots

Vous saurez quel remède apporter à mes maux.

La réponse :

Cette insigne faveur que votre cœur réclame

Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.

Julien Clément, un officier de l’Armée française, musicien et résistant à ses heures perdues rédigea en 1941, un acrostiche destiné au maréchal Pétain. A vous de trouver le message  que cette ode renferme et qui reçut pourtant toutes les autorisations officielles du gouvernement de Vichy pour être diffusée !

A NOTRE CHEF, LE MARECHAL PETAIN

Maréchal ! Que ton nom soit gravé dans l’histoire
Et que dans tous les temps on l’entoure de gloire.
Rends à tous ces Français que tu voulus sauver
Du désastre complet qui pouvait arriver
Et l’amour du Devoir et la noble espérance
Pour que bientôt, par eux, revive notre France.

O ! Qu’une légion saine et forte à la fois
Unanime à répondre à l’appel de ta voix
Ranime dans nos rangs cet esprit d’autrefois.
Honneur ! Patrie ! Ces mots étaient notre devise,
Ils le seront toujours, mais sans qu’on les divise

En fonction des lettres concernées pour former le mot secret, l’acrostiche change de nom. Mésostiche quand ce sont les lettres médianes du poème qui  forment un mot, téléstiche quand on utilise  les lettres finales du poème lues de bas en haut.

Lorsque l’acrostiche est employée en cryptographie pour envoyer des messages secrets en les cachant au sein d’un texte, elle est appelée stéganographie.

 

A propos de l'auteur

A.Ccélère

Femme fatale aux courbes si parfaites qu’indicibles, je reste au foyer pour éviter les paparazzi et mener une vie tranquille loin des projecteurs. J’en profite pour cultiver mes neurones et m’intéresser à tout et n’importe quoi. Mes madeleines préférées sont la grammaire française, la littérature, la musique savante et la pédagogie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.