Les Nabis n’habitent pas à Naboo

On dit que l’habit ne fait pas le moine, mais quand on parle des Nabis, il ne s’agit pour autant pas de vêtements ni de gentilés excentriques. Alors qui sont ces Nabis qui n’habitent pas sur Naboo et ne portent pas de robe de bure ?

Qui sont les Nabis ?

Il s’agit d’un groupe de jeunes artistes français, actifs à Paris de 1888 à 1900 et ayant joué un rôle important dans la transition de l’impressionnisme et de l’art académique vers l’art abstrait, le symbolisme et les autres premiers mouvements du modernisme.

Le terme Nabi tire son origine de l’hébreu nebiim signifiant prophète.

Quels sont les artistes faisant partie des Nabis ?

Maurice Denis,Le Mystère catholique (1889), huile sur toile,Prieuré de Saint-Germain-en-Laye.

Maurice Denis Le Mystère catholique

Parmi les membres de ce groupe figuraient entre autres, Pierre Bonnard, Maurice Denis, Paul Ranson, Édouard Vuillard, Ker-Xavier Roussel, Félix Vallotton et Paul Sérusier. La plupart étaient des étudiants de l’Académie Julian à Paris à la fin des années 1880. Les artistes partageaient une admiration commune pour Paul Gauguin et Paul Cézanne et voulaient renouveler l’art de la peinture tout en gardant leurs  propres styles. Ils croyaient qu’une œuvre d’art n’était pas une représentation de la nature, mais une synthèse de métaphores et de symboles créés par l’artiste.

Leurs préceptes ?

Paul Sérusier,Le Talisman, l'Aven au Bois d'Amour(1888), huile sur bois, musée d'Orsay.

Le Talisman de Paul Sérusier

Les artistes souhaitaient transformer en profondeur, les fondements de l’art. L’un des artistes, Paul Sérusier, s’était rendu à Pont-Aven en octobre 1888, où, sous la direction de Paul Gauguin, il avait réalisé un petit tableau du port sur bois, composé de taches de couleur vive assemblées. Intitulé par les Nabis, « Le Talisman », le tableau est finalement devenu une icône de l’art du XXe siècle.


Ils tiennent leur première exposition en 1889 dans un petit café, l’année de l’Exposition internationale de Paris et de l’inauguration de la Tour Eiffel. C’est en 1890 que Maurice Denis note noir sur blanc la philosophie des Nabis dans la revue Art et Critique. On trouve dans ce courant de nombreux emprunts à l’orientalisme et au japonisme.

Aimez-vous ce courant artistique ?

 

A propos de l'auteur

Axelle Rousse_Redacxelle
Axelle Rousse_Redacxelle

Femme fatale aux courbes si parfaites qu’indicibles, je reste au foyer pour éviter les paparazzi et mener une vie tranquille loin des projecteurs. J’en profite pour cultiver mes neurones et m’intéresser à tout et n’importe quoi. Mes madeleines préférées sont la grammaire française, la littérature, la musique savante et la pédagogie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007. Tous les articles et les contenus sont sous licence Creative Commons 2.0 , ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.