La queue leu leu

Vous avez sans doute tous dansé, ripaillé et sautillé sur une queue leu leu endiablée. Véritable tube des anniversaires, enterrement de vie de garçon ou bals populaires, cette farandole joyeuse a le don de mettre de la bonne humeur dans les chaumières. Surtout quand la fête est bien arrosée ! Mais savez-vous que pendant que vous vous déhanchiez sur cet air entraînant, le loup n’était  pas loin ?

Pas de panique, il n’apparaîtra pas en chair et en os, dents acérées en avant, mais il hante le refrain d’une toute autre manière.

Un loup ancien

Il y a de cela plusieurs décennies, dans certaines régions, le grand méchant loup était  nommé « Leu ». C’était très courant notamment dans le nord de la France. De cette ancienne appellation, il reste quelques vestiges dans certains noms de villes ou de lieux-dits : Saint-Leu (Réunion), Saint-Leu la forêt, Saint-Leu d’Esserent (Oise). Il était aussi courant de donner ce nom de baptême aux enfants mâles.

Et la queue leu leu ?

Rappelez-vous. Quand vous participez à une file indienne dans votre cour de récréation ou à la noce de votre petit neveu, chacun se tenait par la taille ou les épaules et avançait les uns derrière les autres. Accompagnés d’éclats de rire et de bonne humeur gagne tous les participants de cette file indienne joyeuse se déplaçait comme, comme….  ?  Revenons à nos moutons, notre loup (désolée, il les a mangés !) et observez sa manière de se déplacer en meute pendant la chasse ?

Vous ne manquerez pas de remarquer que nos loups partent à la chasse à la « queue leu leu », c’est à dire les uns derrière les autres, queue contre gueule à l’affût d’une proie qui pourrait faire leur banquet.


Avouez maintenant que plus jamais vous ne danserez à la queue leu-leu dans le même état d’esprit. Car comme le dit l’expression, quand on parle du loup, on voit sa queue… leu-leu !

Crédits photos :

Par Halfcentury — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=7465235

https://www.tripadvisor.fr/LocationPhotoDirectLink-g4888380-d568802-i350981600-Les_Loups_du_Gevaudan-Saint_Leger_de_Peyre_Lozere_Occitanie.html

A propos de l'auteur

Axelle Rousse_Redacxelle
Axelle Rousse_Redacxelle

Femme fatale aux courbes si parfaites qu’indicibles, je reste au foyer pour éviter les paparazzi et mener une vie tranquille loin des projecteurs. J’en profite pour cultiver mes neurones et m’intéresser à tout et n’importe quoi. Mes madeleines préférées sont la grammaire française, la littérature, la musique savante et la pédagogie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007. Tous les articles et les contenus sont sous licence Creative Commons 2.0 , ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.