Une sortie au caf’conc

Nommé aussi café chantant, café-concert le caf’conc est un établissement musical associé à la Belle Époque française. le caf’conc’ est un lieu de concert où les spectateurs payent une consommation pour avoir le plaisir d’entendre de la musique légère voire parfois frivole à la limite de paillarde.

Naissance des caf’conc

Le café d’Apollon ouvert à la fin du XVIIIe siècle sous les arcades du Palais-Royal est dans doute le premier café-concert. Autorisés puis interdits, les caf’conc connaissent un regain d’intérêt et leur nombre augmentent dans les années 1860. Beaucoup sont ouverts à Paris et notamment sur les boulevards créés par le baron Haussmann. Parmi les plus réputés, on trouve notamment l’Alcazar d’été, l’Eldorado, l’Horloge et la Scala.

L’art de s’amuser en Europe

Bientôt, ce lieu de divertissement s’exporte dans toute la France et devient le symbole de l’amusement à l’européenne.  A quoi peut-on s’attendre en se rendant dans un des nombreux caf’conc ? A tous types d’amusements où se mêlent costumes, travestissements, comédies, danses et acrobaties, sans oublier bien sûr la large place laissée à la musique.

Quel public pour le café-concert ?

N’imaginez pas que ce lieu ne se contentait d’accueillir qu’un public ouvrier. Toutes les classes sociales s’y rendaient et possédaient leur caf’conc’. Le catalogue regroupait des bouis-bouis populaires, des caf’conc bourgeois, mais aussi des enseignes vraiment chics. Les utilisateurs avaient en commun d’apprécier la culture populaire et la chansons française.

La concurrence est terrible

A la fin du XIX e siècle, le caf’conc, va être confronté à un nouveau genre de divertissement  s’imposant dans toutes les villes. Il s’agit du cinéma.  D’anciennes salles de caf’conc ou de music-hall vont être transformées en cinéma pour répondre aux attentes du public. La musique résiste quelques temps puisque les orchestres assurent en présentiel, la bande-son des premiers films muets.


Aujourd’hui, ce type de divertissement venu de la Belle-Epoque, comme celui des guinguettes, fait une nouvelle incursion dans notre modernité et certains villes abritent à nouveaux des caf’conc’ où la convivialité et la musique sont les maîtres mots.

Avez-vous déjà fréquenté des caf’conc’ ? Qu’elles ont été vos premières impressions?

 

A propos de l'auteur

Axelle Rousse_Redacxelle
Axelle Rousse_Redacxelle

Femme fatale aux courbes si parfaites qu’indicibles, je reste au foyer pour éviter les paparazzi et mener une vie tranquille loin des projecteurs. J’en profite pour cultiver mes neurones et m’intéresser à tout et n’importe quoi. Mes madeleines préférées sont la grammaire française, la littérature, la musique savante et la pédagogie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007. Tous les articles et les contenus sont sous licence Creative Commons 2.0 , ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.