Le syndrome de Diogène

Le syndrome de Diogène, également connu sous le nom de syndrome sénile de la misère, est un trouble caractérisé par une négligence extrême de soi, un retrait social, une apathie, une accumulation compulsive d’ordures ou d’animaux et une complaisance dans l’insalubrité.

Diogène De Sinope, Diogène Le CyniqueReconnue en 1966, cette affection tire son nom de Diogène de Sinope, un philosophe de la Grèce antique, considéré comme un cynique et un minimaliste ultime. Il aurait vécu dans une grand tonneau à Athènes.

Symptômes :

Parmi les symptômes associés à ce trouble d’ordre psychiatrique on note :

  • Un repli social
  • Une personnalité distante à la vision déformée de la réalité
  • Un déni de son état
  • Une tendance à la syllogomanie, c’est-à-dire l’accumulation d’objets divers et variés.

Affection très courante chez les personnes âgées se retrouvant seules après le décès d’un conjoint, le syndrome peut toutefois parfois toucher de jeunes individus confrontés  à une solitude soudaine subie ou volontaire. Chez les plus jeunes, ce dérèglement se rapproche du hikikomori. 


On remarque quasiment toujours une crainte de la pauvreté entrainant la mise en place d’économies destinées à éviter une potentielle ruine. L’accumulation devient alors obsessionnelle et complètement désordonnée. En très peu de temps, l’habitat va être rempli de déchets, mais aussi d’objets inutiles amoncelés. D’encombrement, on passe rapidement à une situation critique où l’entretien du lieu est rendu impossible. L’insalubrité est la prochaine étape.

Howard Hughes devant un Boeing 100A à Inglewood, en Californie (années 1940).Personnalités ayant souffert du syndrome de Diogène

Il est couramment admis qu’Edward Hughes acheva sa vie en soufrant du syndrome de Diogène.  Ne se coupant ni la barbe, ni les cheveux, ni les ongles, il restait alité toute la journée en complet repli social malgré une fortune qui s’élevait à 2,7 milliards de dollars.

 

Soins et traitement

On commencera pas traiter les éventuelles  pathologies associés au syndrome. Les personnes seront placées si possible dans des établissements spécialisés ou encadrées des mesures de protection sociale permettant d’éviter une récidive (visites à domicile, suivi médical et infirmier…)

 

 

A propos de l'auteur

Axelle Rousse_Redacxelle
Axelle Rousse_Redacxelle

Femme fatale aux courbes si parfaites qu’indicibles, je reste au foyer pour éviter les paparazzi et mener une vie tranquille loin des projecteurs. J’en profite pour cultiver mes neurones et m’intéresser à tout et n’importe quoi. Mes madeleines préférées sont la grammaire française, la littérature, la musique savante et la pédagogie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007. Tous les articles et les contenus sont sous licence Creative Commons 2.0 , ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.