Qui inventa les transports en commun urbains ?

Nous connaissons tous Blaise Pascal, le mathématicien, le physicien, l’inventeur, le philosophe, le théologien et l’essayiste. C’est fou ce que l’on doit à cet homme.

En mathématique, nous lui devons des travaux en géométrie, notamment sur les coniques, mais également la création avec Fermat des probabilités, à l’origine développé pour savoir avec combien d’argent un joueur devait repartir s’il arrêtait au beau milieu une partie de jeu d’argent, notamment le “jeu des points”, jeu de dès populaire au XVIIème siècle. Il développa aussi le calcul intégral avec Leibniz, et proposa le premier raisonnement par récurrence.

En physique, on lui doit la démonstration empirique de la pression atmosphérique et la conception de la notion du vide ainsi que la démonstration de son existence, rendant ainsi désuet la célèbre phrase “la Nature a horreur du vide”. Ses résultats ont aboutit sur son invention de la presse hydraulique. Par contre, contrairement à une idée répondue, Pascal n’inventa pas la seringue.

Il inventa et assembla (à 18 ans !) la Pascaline, une des premières calculatrice mécanique capable de faire des additions et soustractions de nombres jusqu’à 20 chiffres.

Et parmi plein d’autres choses encore, Pascal inventa le premier système de transport en commun urbain, à Paris, en mars 1662, durant les derniers mois de sa vie. Pour cinq sols que l’on donnait au cocher qui n’était pas tenu de rendre la monnaie, on montait dans un carrosse à huit places tiré par deux chevaux qui allait du quartier du Luxembourg au quartier du Marais. Le succès fut tel que le mois suivant, en avril 1662, on ouvrit une deuxième ligne allant du faubourg Saint-Antoine à Saint-Honoré, puis au mois de mai, une troisième du Luxembourg à Palais-Royal, puis une quatrième du Luxembourg à Montmartre, ainsi de suite. Le premier système de transport en commun urbain au monde, l’ancêtre de la RATP en quelque sorte, était né.

A propos de l'auteur

Kae

Kae est un petit hibou curieux de (presque) tout et contribue de temps en temps au site www.culture-generale.fr quand son emploi du temps le lui permet. Il a comme principal intérêt des questions liées de près ou de loin à la science mais reste ouvert et intéressé par bien d'autres choses.

Comme tous les hiboux, il n'est pas infaillible, même dans son domaine de prédilection. Il prie donc le lecteur de se montrer indulgent envers ses articles mais sera toujours heureux de voir des commentaires soulignant des erreurs ou apportant des précisions !

10 commentaires

Laisser un commentaire
  • Si les informations distillées dans les quatre premiers paragraphes ne m’étaient pas inconnues, j’avoue que le cinquième paragraphe fait d’orénavant, de moi, un homme mon couillon. Merci l’ami !

  • J’ai lu un jour, sur le site de la TAN (transports en commun à Nantes), que les transports en commun avaient été inventés à Nantes. Un homme allait à l’usine tous les matins avec sa “charrette”. Il a donc commencé à faire monter ses collègues, moyennant une pièce.
    Je ne me souvient malheureusement pas de l’année, et le site de la TAN a depuis été refait, et l’article semble avoir disparu…

  • Oups, merci. Soyons de mauvaise foi, mettons ça sur le dos de l’anglais…
    Une remarque aussi : je lis tous tes commentaires sur mes articles mais tu en publies trop par rapport à mon taux de réponse. Désolé si je n’y réponds pas systématiquement…

  • Aucun problème, libre à toi de faire ce que tu veux, je traîne beaucoup ici alors j’envahis un peu le terrain :p
    À bientôt du coup^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.