Quelles sont les différences entre l’abeille et la guêpe ?

Souvent, quand vous voyez un insecte voler, soit vous prenez un torchon (ou un magazine, selon la pièce dans laquelle vous vous trouvez) et vous tentez de « terminer » ce fichu perturbateur, soit vous vous contentez de mettre des baffes à quelqu’un d’invisible, pour éloigner la bestiole (certains ont peur de se faire piquer et ont un accès de panique, alors que le plus souvent, il n’y a rien a craindre.).

Sans exposer tous les types d’insectes volants (ce qui serait interminable), je voudrais au moins différencier la guêpe de l’abeille.

Tout d’abord, les deux font parties des hyménoptères (au même titre que le bourdon, le frelon ou le taon). Les hyménoptères sont un ordre d’insectes tirant leurs noms de leurs ailes membraneuses (« hymên »-mariage et « ptéron »-ailes). Leur particularité est que les ailes antérieures sont couplées avec les ailes postérieures, grâce à de petits crochets.

L’abeille possède un abdomen brun (et non pas comme Maya l’abeille, avec des rayures jaunes et noires). En règle générale, l’abeille n’est pas agressive, à moins que sa ruche ne soit en danger. Par ailleurs, elle ne peut piquer qu’une seule fois, son dard faisant presque partie intégrante de son ventre. Cette partie sera arrachée en cas de piqure, ce qui provoquera la mort de l’abeille. Pour autant, cette piqure est douloureuse, du venin est quand même injecté. Et bien sur, l’abeille produit du miel.

A la différence de l’abeille, la guêpe peut apparaitre comme une piqueuse « psychopathe », puisqu’elle est capable de piquer plusieurs fois de suite. La piqure de guêpe est également très douloureuse, voir mortelle pour les personnes allergiques. De plus, la guêpe possède un corps plus fin que celui de l’abeille (d’où l’expression « avoir une taille de guêpe »). Ce dernier est tigré de jaune et de noir.


Enfin, si l’abeille se nourrit de nectar, qu’elle récupère en butinant, la guêpe s’alimente de sucre, de fruits en décomposition, voire de miel. Pour nourrir les larves, la guêpe doit même chasser d’autres insectes (comme des araignées), ce qui fait d’elle un omnivore légèrement carnivore. Comme je vous voir venir, petite précision, la guêpe est dangereuse, certes, mais ce n’est pas un monstre, juste un insecte avec son instinct de survie.

Donc rassurez vous, si vous êtes à table et qu’une guêpe vous tourne autour, elle ne va pas vous donner à manger à ses larves, elle ne s’intéresse qu’à votre entrecôte (cuite avec amour) au barbecue 🙂

A propos de l'auteur

Avatar
Mycroft

Mycroft est le frère du célèbre détective Sherlock Holmes. C'est une sorte de "culturegénéralivore", qui prend tout ce qu'on lui propose, même si les sciences et la technologie restent son domaine de prédilection.
Son péché mignon sont quand même les informations qui ne servent à rien, du style, le mot le plus connu au monde est "OK", le second est "Coca-Cola" :)

23 commentaires

Laisser un commentaire
  • Si une guêpe vous tourne autour lors d’un barbecue, vous n’avez qu’à lui balancer du côte de Provence ; après tout ça ne sert qu’à ça. On ne va pas le boire, quand même…

    Ça y est, j’ai lancé le troll. ^_^

  • Chacun ses goûts,hein ? De toutes façons, je n’aime pas trop le rosé et encore moins le rosé de provence (trop sec à mon goût) ! ^o^

  • Tiens, d’ailleurs j’ai découvert un vin blanc d’ardèche, le Viognier et c’est à tomber par terre en le servant avec la petite salade de chèvre chaud avant le barbecue 🙂

  • En effet, le taon est un diptère comme la mouche et le moustique (2 ailes).
    Pour plus d’infos : la guêpe et l’abeille sont des hyménoptères apocrites et non symphites, car elles possèdent toutes les deux « une taille de guêpe ». Malheureusement pour elles, il existe des abeilles dites mouches à scie, qui n’ont pas de taille de guêpe et qui d’ailleurs ne font pas de miel.

  • >bastien : Merci, j’ai beau relire et relire, ils y en a toujours qui passent au travers 🙂 (Cette fois, je me suis dépêché de le finir, car je vais être un peu occupé pendant les 10 prochains mois ^^ ).

    >carbon : Vous avez raison, le taon est effectivement un diptère. Je vais le rectifier tout de suite, merci de l’avoir signalé.

  • >Flo : Parce que je n’ai pas beaucoup de temps en ce moment, désolé ^^’

    >bastien : Serait-il possible de recevoir les commentaires d’un article pour lequel on a laissé aucun commentaire ?

  • En réalité ces commentaires apportent très peu de renseignements sur les différences entre guêpes et abeilles, des commentateurs s’égarent sur les rosés, les blancs… la vinasse !
    Or, la guêpe comme l’abeille mérite bien plus d’intérêt.
    À mes yeux, l’abeille est adulée de nos philosophes politiques, elle est l’exemplarité type de l’ « ouvièrisme méritant », de l’organisation pyramidale de la société de type capitaliste !
    La guêpe, elle, souvent présentée comme agressive, néfaste, ennuyeuse est dans la même espèce l’anthithèse de la servilité de l’abeille.
    Vigilante à garder son indépendance, elle vit en petites colonies, se satisfait des sucres, des viandes et autres aliments suffisant à alimenter le clan familial, elle fabrique également du miel, mais, semble-t-il, limité en quantité à son usage personnel, elle est loin de se comporter comme l’abeille « domestique » qui s’échine tout l’été à produire un surplus de quantité de miel que les apiculteurs s’empressent de lui voler !
    La guêpe est indépendante et se défend farouchement face à tout intrus, Elle est loin de la docilité des abeilles. C’est en quoi elle me plait tant !
    amerein

  • taon = diptère (une paire d’aile balancier et une paire d’aile pour le vol.)

    la guêpe (vespidea) et l’abeille (abissidea*) ne ce différencie que pas la forme de la membrane rattachant l’aile au thorax.
    pour simplifier, l’aile de la guêpe simplement maintenu facilitant sont vol pour la chasse alors que l’abeille voit ses ailes maintenu pour stabilisé sont vol et ne pas se perdre.
    certaine guêpe sont agressive et d’autre non (guêpe germanique / poliste)

    certaines variétés d’abeilles solitaire peuvent piquer plusieurs fois.

    certaines variétés d’abeilles sont très très agressives.

  • Je suis d’accord dans l’ensemble…
    MAIS aujourd’hui mon fils vient de se faire piquer par une guêpe, qui a bel et bien perdu son dard que j’ai dû lui retirer du pied…
    J’ai bien entendu pris des photos vu qu’il semblerait que personne ne me crois quand je dis que c’est bien une guêpe et pas une abeille

  • Merci pour tous ces renseignements. Je souhaitais savoir si la multitude bourdonnante des hôtes de ma vigne vierge, qui l’envahit tous les jours d’été vers 17h depuis des années étaient des abeilles ou des guêpes. Apparemment j’aurais préféré des abeilles pour contribuer à ma façon au repeuplage de ces polinisateurs en voie d’extinction parait-il, mais hélas il semble que ce ne sont que des guêpes. Ma seule consolation serait qu’elles polinarisent aussi les fleurs.
    Mais je n’ai pas d’info sur google. Qui peut me renseigner ? Nanou

  • salut,
    a noter que :
    le taon n’est certainement pas un hymeno vu qu’il a qu’une seule paire d’ailes, c’est donc un diptere (autrement dit une mouche)
    et je pense qu’ étymologiquement «hymenoptère» désignait plutôt les espèces qui s’accouplent en vol

    chouss

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007. Tous les articles et les contenus sont sous licence Creative Commons 2.0 , ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.