L’info très utile du vendredi: le milihélène

hellenC’est l’été, comme tout homme bien constitué vous buvez un petit Ricard en terrasse avec les copains, et là, paf, un decolleté une fille magnifique passe et coupe court à la conversation houleuse que vous entreteniez sur la place des femmes dans les championnats de pétanque. Le sujet est naturellement réorienté sur la belle créature qui vient de vous tirer un silence et un filet de bave, mais souvent les mots manquent. Les avis divergent, et les échelles d’évaluation se perdent en détails sans jamais arriver à un compromis. Pour couper court à vos prochaines tergiversations, je vous propose d’aborder une démarche scientifique pour évaluer la beauté féminine, et notamment d’utiliser une unité de mesure trop peu connue: le milihélène.

Pour traiter rationnellement l’épineux sujet de la beauté féminine, je tiens à remercier W.A.H. Rushton, mathématicien de Cambridge sans qui cet article n’aurait pas été possible. Celui-ci, après une analyse rigourseuse des texte d’Homère a bien noté que pendant la guerre de Troie, 1 186 navires s’étaient courageusement battus pour défendre Troie. C’est tout naturellement qu’il conclut que la beauté d’Hélène de Troie qu’ils défendaient valait donc plus d’un milier de navires. Ainsi, notre mathématicien a étalonné que la beauté d’Hélène de Troie valait 1 Hélène, et donc qu’une beauté qui justifierait l’expédition d’un navire pour la défendre serait donc le milihélène.

A l’inverse, il est important de noter que cette unité peut être utilisée en négatif. En effet, une « beauté » qui justifierai que les navires se retourent contre elle peut se mesurer en milihélènes négatifs.

On peut aussi noter que le physicien Thomas Fink (Physicien chargé de Recherche au Centre National de la Recherche Scientifique), dans son livre The Man’s Book, définit d’une Hélène (H) représente le fait d’être plus belle que 50 milions d’autres femmes (nombre de femmes estimé vivantes au 12ième siècle avant JC). La subdivision qu’il introduit est l’Hélèna (Ha), 10 Ha représentent la beauté nécessaire pour motiver un rameur à s’engager pour sa cause. Par une échelle logarithmique (chaque Ha supplémentaire nécessite d’être plus belle que deux fois le nombre Ha), on obtient que une Hélène vaut 25,6 Hélèna (1H = 25.6Ha).

Je vous laisse faire les calculs du nombre d’Ha de Scarlett Johanson et de Bernadette Chirac. Vous pourrez donc maintenant discuter de vos femmes/conquêtes/cibles etc. en milihélène, vous constaterez que l’utilisation d’une unité de mesure normalisée facilitera grandement la conversation.

Source (en)

A propos de l'auteur

commandant

10 commentaires

Laisser un commentaire
  • Un retour en force de Commandant ! Article bien rafraîchissant, merci. Il va toutefois être difficile de déterminer avec les copains combien de navires seront prêt à être affrétés pour une belle. Un coup aussi à être taxée de « femme à galère(s) ».
    Une petite typo dans le titre ? (millihèlene avec deux L à Hélène)

  • Il s’agirait de ne pas confondre le millihellène (soit un millième de Grec, l’équivalent d’un petit orteil) qu’on a ici en titre avec le millihélène (ou millihelen en VO) dont il est question dans le corps de l’article…

  • Hey, un revenant ! 🙂
    Je suis curieux de savoir comment tu as découvert cette info, tiens !

    petite faute de frappe: « représentetn »

  • @Kae et @Fieffé Goupil, merci, l’erreur du titre est corrigée.
    @Eusebe merci aussi, corrigé. Et pour la source, je fais confiance à la sérendipité

  • Cool cet article, mais pas sur que certains troquent le « elle est bonne » en « milihelene » ça demande des calculs, des conversations et tout… Trop fastidieux pour des hommes 😛

  • J’ai l’impression que l’erroné « millihéllène » a été sur-corrigé, seule la seconde paire d’L devant être réduite de moitié (le « milli- » doit garder ses deux L).

  • On peut également parler de callipyge pour simplifier les débats. Si effectivement simplifier en cluster oui ou non enlève tout l’intérêt de la quantification et de la comparaison induite, en dernier recours, ça permets de trancher le débat.

  • Et bien moi , je ne demande que ça si vous pouvez m’orienter une belle fille ,je l’accepte sans aucun problème ,

    Merci de l’Information
    cordiales salutations.

  • Et bien moi , je ne demande que ça si vous pouvez m’orienter une belle fille ,je l’accepte sans aucun problème ,

    Merci de l’Information
    cordiales salutations.

    ce commentaire n’a jamais était envoyé au motif que je viens de découvrir cela ,donc arrêtez votre blague.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.