Le mot du mercredi : Sosie

cartoonsexpressionIl est fort probable que vous soyez (légitimement) en train de vous demander ce que sosie vient faire dans la rubrique du mot du mercredi alors que j’y traite d’habitude des mots plutôt très peu usités voire totalement disparus. Et bien, ne vous en déplaise, il a tout à fait sa place ici et vous allez vite comprendre pourquoi.

En premier lieu, il est bon de rappeler que le sosie n’est du qu’au hasard, que cette double ressemblance n’est qu’une facétie de la nature. Au contraire du clone qui lui implique obligatoirement une manipulation génétique et n’est pas le fruit d’une relation sexuelle classique.

Mais ce que vous ignorez peut-être (et c’est pourquoi je voulais traiter ce mot) c’est que sosie est un nom commun  grâce à l’antonomase. Et là vous me dites, qu’est-ce que l’antonomase ? Et je vous réponds donc que c’est une figure de style qui permet d’utiliser un nom propre comme nom commun et inversement. Par exemple, le préfet poubelle a donné son nom à notre réceptacle à déchets et un harpagon (personnage principal de L’Avare de Molière) désigne quelqu’un qui a des oursins dans le porte-monnaie.

Donc, vous me voyez venir. Sosie est effectivement à l’origine un nom propre. Et ça ne nous rajeunit pas car il faut remonter en 187 av. J.-C pour rencontrer pour la première fois ce fameux Sosie qui est un esclave dans la pièce écrite par Plaute, Amphitryon. Dans cette pièce, le dieu Mercure prend l’apparence de Sosie.

Plus tard, en 1668, Molière (encore lui) en fera aussi un personnage dans sa pièce également intitulée Amphitryon (on soupçonne d’ailleurs beaucoup le Jean-Baptiste de s’être « fortement » inspiré d’oeuvres écrites durant l’Antiquité pour créer les siennes) où Mercure prend alors l’apparence de Sosie pour une histoire de nana (Alcmène).

Et pour finir un lien plein de bonne humeur où on s’amuse à montrer des sosies… pas très ressemblants !  😛   https://www.facebook.com/Sosies-de-merde-1383409098571239/timeline/

A propos de l'auteur

Billx

Homme de poids s'il en est, le Billx est un curieux insatiable qui tend à partager le savoir qu'il glane au quotidien. Facile à apprivoiser (un verre de Saumur-Champigny suffit), le Billx n'hésite pas à se servir de l'humour comme d'une arme de vulgarisation massive. Doux la plupart du temps, il accepte sans problème les critiques pourvu qu'elles soient constructives.

Un commentaire

Laisser un commentaire
  • L’amphitryon de Plaute à été remis a gout du jour dés la renaissance en italien, espagnol et portugais
    30 ans avant celui de molière, Jean de Rotrou en fait une traduction sous le nom « les deux Sosies » qui eu un large succès.
    Quand molière commence à faire du théâtre, Jean de Rotrou est un incontournable et Molière joue nombres de ses pièces, notamment les deux Sosies.
    Quand bien plus tard il commence à écrire l’amphitryon, c’est plus la pièce de sa jeunesse qu’il transforme.
    L’antonomase semble cependant venir de la pièce de molière. Une autre antonomase est celle d’amphitryon sous le sens « hôte qui invite à manger » (je précise au cas où).
    Ce terme est devenu très commun en Espagne (anfitrión) et au Portugal (anfitrião).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.