Origines du piercing

De nos jours, le piercing peut se faire sur un coup de tête pour son attrait esthétique, il a pourtant une origine très ancienne, assimilé à un rituel dans certaines tribus:

Le piercing pour l’oreille; On raconte que les marins se mettaient un anneau d’or à l’oreille pour qu’en cas de naufrage, on puisse le vendre pour pouvoir payer leur enterrement. Il est aussi dit que son port stimulerait un point d’acuponcture sensé améliorer la vue (ce qui n’est pas vérifié).

Le piercing de la narine nous vient principalement de l’Inde, où il était réservé aux castes supérieures et particulièrement aux fiançailles (si une petite chaine, enlevée après le mariage, le relie à une boucle d’oreille du même coté).

Au temps des Aztèques et des Mayas on raconte que les prêtres se perçaient déjà la langue afin de communiquer avec les Dieux. L’origine du piercing des lèvres nous vient aussi des Aztèques et des Mayas qui se paraient les lèvres de bijoux. En Amérique centrale et Amérique du sud, certaines tribus se percent la lèvre inférieure et agrandissent le trou pour y placer des plateaux en bois.

Le perçage de la cloison centrale du nez est originaire de Nouvelle Guinée où les papous l’ornent d’un bijou en os ou en bois.

Le piercing du nombril semble venir d’Egypte ou seul pouvait le porter le Pharaon et la famille Royale.

Le piercing du téton a été rendu populaire grâce aux centurions romains !!! La garde rapprochée de César portait là un anneau, symbole de virilité et de grand courage !

A propos de l'auteur

remy

8 commentaires

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.