Petits-poids (carottes) carats

caroubeLe caroubier est un arbre. Ok, c’est un arbre de la famille des césalpinacées, autrement dit, il appartient à la famille des légumineuses et donc ses fruits ont les mêmes propriétés que les fèves, les lentilles ou les haricots secs par exemple. Il aime les latitudes ensoleillées. La caroube (le fruit) a l’aspect d’une grosse gousse verte  de 10 à 30 cm. Brun à maturité, le fruit renferme en son intérieur une pulpe légèrement sucrée et des petites graines très dures. La caroube ne se mange pas dans l’état. On peut la transformer en une pâte de substitution à la pâte à tartiner chocolatée que vous connaissez tous, mais en nettement moins goûtu. Plus pragmatiquement, la poudre de caroube est utilisée comme additif alimentaire industriel dans les glaces, les pâtisseries et surtout dans les compléments diététiques car ce fruit est dépourvu de gluten.  Elle complète parfois l’alimentation du bétail. Elle prête aussi ses propriétés à l’industrie textile et pharmaceutique. Vous la trouverez sur les emballages sous son nom de code : E410.

Mais la caroube a aussi un intérêt bien autre qu’alimentaire. En effet, les graines du fruit ont la caractéristique d’être très régulières en tailles mais surtout en poids. Une graine de caroube avoisine presque toujours les 200 mg. Cette particularité découverte il y a fort longtemps (dès l’Antiquité), a fait de la graine de caroube un étalon de poids pour différentes transactions, enfin surtout les plus légères. C’est dans le domaine des pierres précieuses que la graine de caroube s’impose. Et c’est ainsi que le carat à 200 mg vit le jour grâce à la graine de caroube. Elle fut très longtemps utilisée pour exprimer le poids des gemmes.

Quant au mot carat, il est probablement né du terme arabe qirât qui désignait la caroube dans des temps lointains, terme issu lui-même du vocable grec keration (petit poids).

Prenez-en de la graine !

A propos de l'auteur

Billx

Homme de poids s'il en est, le Billx est un curieux insatiable qui tend à partager le savoir qu'il glane au quotidien. Facile à apprivoiser (un verre de Saumur-Champigny suffit), le Billx n'hésite pas à se servir de l'humour comme d'une arme de vulgarisation massive. Doux la plupart du temps, il accepte sans problème les critiques pourvu qu'elles soient constructives.

3 commentaires

Laisser un commentaire
  • A la fin de l’empire romain, un solidus est une pièce d’or. Un siliqua vaut 1/24 de solidus. Le terme siliqua vient de siliqua graeca, la graine de caroubier, aussi appelé kerátion (carat). Donc 24 carats = 1 pieces d’or. c’est de la que viendra la mesure de pureté de l’or.
    Comme dit dans l’article, le siliqua est aussi une mesure de poids dans l’empire romain correspondant a 0.19g, poids normalisé de la graine de caroubier. Si on sait qu’un solidus faisait a peu prés 4.5g d’or on voit que un solidus pèse 24 sequila et que donc la pièce d’argent siliqua a été conçue pour valoir 1/24 de solidus. C’est pour cela que le poids d’argent de cette pièce variera au fil du temps.
    A noter qu’une étude scientifique a montré que la graine de caroubier avait a peu prés la même variabilité de masse que les autres graines.
    A noter aussi que le grain est une unité de poids anglaise qui vaut 1/7000 de pound

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.