Le mot du mercredi : Touser

laOuais, ouais, ouais. Vous êtes sûrement en train de vous dire que, soit j’ai oublié un “S”, soit  je vais vous mener (encore une fois) sur un terrain glissant. “Qu’est-ce qu’il veut entendre le Billx par touser ? “. “Est-ce que moi aussi, être si prude, cela me concerne ?”.

Et bien oui, tout le monde touse un jour ou l’autre. Oh bien sûr, il faut attendre un certain âge pour touser, mais personne n’y échappe. Ca fait toujours une petite appréhension la première fois mais c’est au final une expérience qu’on renouvelle à bien des reprises au cours de notre vie.

Ce vieux verbe quasiment plus usité peut être transitif comme intransitif. On peut touser comme se touser. Touser une bête ou son beau-frère, c’est comme on veut (et mon beau frère, c’est un sacré animal !). Dans les deux cas on assiste à un rafraichissement. Rafraichissement capillaire en particulier puisque je vous annonce enfin que touser n’est juste qu’un synonyme de tondre. Raser, couper, tailler quoi ! Allons touser tous ces hipsters afin de leur rendre un visage humain dans les plus brefs délais ! Et vous mesdames, tousez vous donc les gambettes qui accueilleront les mains chaudes de votre partenaire. Vous pouvez même vous touser le… Euh, je m’égare.

Et même si elle n’a jamais couché avec les allemands il y a 70 ans, vous pouvez quand même touser votre pelouse, puisque touser peut aussi s’appliquer à ce cas de figure. Mais bon, vu que le verbe est quasiment tombé dans l’oubli, il n’y a que peu de chances que pendant que vous passez la tondeuse votre voisin vous lance un “Alors, on touse ?” Mais si c’est le cas et qu’il n’a pas lu Culture Générale, alors là il vous propose vraiment quelque chose de… particulier. Et il faut d’abord en discuter avec madame avant de donner une réponse ! 😛

A propos de l'auteur

Billx

Homme de poids s’il en est, le Billx est un curieux insatiable qui tend à partager le savoir qu’il glane au quotidien. Facile à apprivoiser (un verre de Saumur-Champigny suffit), le Billx n’hésite pas à se servir de l’humour comme d’une arme de vulgarisation massive. Doux la plupart du temps, il accepte sans problème les critiques pourvu qu’elles soient constructives.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.