Origine de la machine à calculer

BoulierLa première machine a calculer a été mise au point en 1642 par le mathématicien et philosophe français Blaise Pascal pour aider son père à calculer les recettes des impôts et ainsi limiter le risque d’erreurs. La “Pascaline” était une machine mécanique capable d’effectuer des additions et des soustractions.

Elle fut ensuite améliorée par le mathématicien allemand Leibniz qui ajouta des fonctionnalités de multiplication et de division.

Ces machines évoluèrent ensuite très peu jusqu’à l’arrivée de la première machine à calculer portable vers 1950. La Curta (inventée par Curt Herzstark), qui restait une machine à calculer mécanique mais de la taille d’un gros moulin à poivre, était capable de faire les 4 opérations principales.

Ensuite, l’évolution de l’informatique, des systèmes binaires et la miniaturisation des composants a permis à Texas Instrument de déposer un brevet pour une calculatrice électronique portable en 1967.

Pour répondre ensuite à la forte demande du marché, les industriels ont sans cesse fait évoluer leurs produits en rajoutant des fonctionnalités de calcul scientifique, de création de graphique, de statistiques et des interpréteurs de langage de programmation.

Aujourd’hui, ces calculatrices électroniques sont plus performantes que les ordinateurs d’il y a 10 ans mais à part la puissance de calcul, les nouvelles fonctionnalités de calcul ne semblent plus vraiment évoluer.

A propos de l'auteur

Bastien

Je suis le créateur de ce site et j’essaie toujours d’écrire des articles sur des sujets qui peuvent toucher le plus grand nombre de lecteurs.

Je n’ai pas de domaine de prédilection, quand je me pose une question sur n’importe quel sujet, j’essaie de trouver la réponse et je la poste ici.

Même si malheureusement je me fais rare sur le site, je veille au grain et je reste à l’écoute de tous les visiteurs et commentateurs donc n’hésitez pas à m’écrire.

8 commentaires

Laisser un commentaire
  • @annso : Eh bien tu a une rangée pour les unités, une pour les dizaines etc. Et tu va de 0 à 9 pour chacune. Quand elle est pleine, tu ajoute 1 à celle du dessus.

    C’est d’ailleurs la première machine à calculer, inventée bien avant la pascaline (environ 10 000 ans avant JC).

  • Non non, ce n’est pas une machine, c’est un outil.
    Les machines mises au point par Pascal et Leibniz sont de véritables machines dans le sens ou elles comptent toute seule sans que l’être humain ait à réfléchir.

  • L’un des points forts des calculatrices est qu’elles tendent vers la résolution d’équations différentielles et autres intégrations, ce que les anciennes calculatrices ne faisaient pas ou très exceptionnellement. Ce type de calcul n’est cependant intéressant que dans les classes scientifiques du lycée, ou encore à l’université ou les grandes écoles.

    D’ailleurs, les fonctionnalités des calculatrices évoluent avec le marché, et celui-ci est dicté essentiellement par les programmes scolaires. En effet, dans le domaine professionnel, les ordinateurs et les logiciels plus ou moins professionnels en matière de calcul scientifique dépassent très largement les capacités des calculatrices et s’apprêtent mieux à gérer des grandes quantités de données, d’où un nivellement dans l’évolution des calculatrices, sans nul doute.

  • @Martin, les équations différentielles (et intégrales) ne servent pas que dans un contexte académique! Elles sont utilisées en ingénierie: Calculs de résistance des matériaux, thermodynamique (calcul de transfert de chaleur), pour calculer la vitesse d’écoulement d’un liquide dans un tuyaux ( en utilisant la viscosité et autres données), Les différentielles et intégrales ont aussi des utilités en informatique et en statistique. Ce sont tous des domaines d’emplois payants et concrets qui sortent du contexte des universités / grandes écoles. Alors une calculatrice qui ferait ces calculs serait très (très très) utile!!!

  • Mais il est vrai qu’une application dans un lap-top serait encore mieux.. avec connexion internet, il est possible d’utiliser des serveurs (ex: google offre ce service) pour avoir plus de puissance de calcul.

  • J’ai une petite machine a caculer mécanique de marque ADERES avec un clavier de 1a9 et 3 fenetres ou défile les chiffres et un bouton de remise a zéro elle est en bon état mais je n’ai pas le mode d’emplois

    quelle valeur collection??? MERçi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.