A quoi sert le chewing-gum ?

Si nos arrières grands-mères, qui les ont vus débarquer en même temps que les Américains, venaient à être informées, des récentes études menées sur les chewing-gums, je crois qu’elles en avaleraient  leur dentier ! Elles qui nous disaient à longueur de journée que nous ressemblions à des ruminants à toujours mastiquer, seraient bien surprises par les résultats de ses recherches sérieuses sur les pâtes à mâcher. Études, qui  démontrent que le chewing-gum est utile ! Voyons, d’un peu plus près, quelles sont ses vertus :

Le chewing-gum réduirait le stress !

Selon certaines études, le cortisol, méchante hormone du stress serait réduite en mâchant du chewing-gum. Andrew Scholey de l’Université de Swinburne à Melbourne a mis en évidence après des tests sur 40 sujets, âgés en moyenne de 22 ans, que les « mâchouilleurs » auraient entre 10 à 17 % de réduction de leur niveau de stress.  Seul cas où le stress augmente, c’est lorsque le chewing-gum est collé sous votre semelle !

Le chewing-gum combat l’acidité gastrique, aide au transit et évite les caries !

Après les abus de tables et les excès des fêtes ; bonne nouvelle pour ceux dont l’estomac signale son mal-être par des remontées acides et brûlantes. C’est à la suite d’une opération chirurgicale en 2013, que des médecins se sont rendus compte, que les chewing-gums accéléreraient la reprise du transit intestinal. En mâcher (sans sucre !) pendant au moins ½ heure après les repas vous aidera à bien digérer et même à éviter des caries grâce à la sécrétion salivaire ! Sauf, bien sûr si vous avez des amalgames dentaires ! Attention toutefois à ne pas utiliser de gomme à mâcher le ventre vide, car cela occasionnerait des ballonnements. Mieux vaut faire des bulles!

Le chewing-gum aiderait à perdre du poids!

Des scientifiques de l’Université de Rhode Island ont découvert que les personnes qui mâchaient du chewing-gum avant le déjeuner consommaient 68 calories de moins que les autres dans le même repas!

Le chewing-gum rendrait intelligent!

En fait, la mastication du chewing-gum accroît l’afflux sanguin vers le cerveau de 25 à 40%. La quantité d’oxygène augmente le potentiel cérébral et développe la concentration et la mémoire. En conditions d’examens, vous pourriez augmenter de 10% vos résultats.

Un conseil toutefois, surtout si votre voisin d’examen est un malabar, mâcher en silence et en fermant la bouche pour éviter de mettre à mal SA concentration.

Pour le choix du parfum des chewing-gum, les scientifiques et chercheurs vous laissent le choix!

 

 

A propos de l'auteur

A.Ccélère
A.Ccélère

Femme fatale aux courbes si parfaites qu’indicibles, je reste au foyer pour éviter les paparazzi et mener une vie tranquille loin des projecteurs. J’en profite pour cultiver mes neurones et m’intéresser à tout et n’importe quoi. Mes madeleines préférées sont la grammaire française, la littérature, la musique savante et la pédagogie.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.