Le tour de l’enveloppe magique

En cette période de fête et à l’approche de quelques repas familiaux d’anthologie, je me suis dit qu’un petit article traitant d’une ancienne passion à moi pourrait être utile. Je devine que deux ou trois lecteurs sont inquiets, redoutant un article sur les constructions en allumettes de François Pignon…

Mais non, c’est moins « typique » que ça, je vais vous révéler un … tour de magie !

Ce n’est donc pas un article de culture générale à proprement dit, même si connaître un ou deux petits tours, c’est toujours utile, notamment en société (car à moins d’être un super magicien et de savoir changer les bouts de peau morte en pain et l’eau en coca zéro, connaitre un tour de magie sur une île déserte n’est d’aucune utilité).

Le problème est que dans la tradition des magiciens, il est absolument interdit de divulguer aux profanes les secrets de tours de magie (bla bla briser le rêve bla bla… en passant, briser les rêves des enfants peut causer des ennuis…). Je ne pense cependant pas enfreindre ce principe en divulguant un tour que j’ai moi-même inventé, d’autant plus qu’il est quasi-automatique.

Bref. Avant de vous expliquer le tour en question, retenez deux choses, très importantes.

  • Ne refaites jamais, ô grand jamais, deux fois ce tour à la suite aux mêmes personnes. D’une manière générale, c’est déjà très déconseillé, mais pour ce tour, il est absolument certain que si vous le répétez, il sera gâché. Si vous estimez que vous ne pourrez résister à la pression d’une horde de gamins, ou si vous êtes trop sensibles aux suppliques féminines, n’allez pas plus loin dans votre lecture. Peut-être, après tout, aurez-vous un jour la chance de tomber sur un lecteur de cet article, qui vous fera alors le tour ?

  • La seconde chose à garder à l’esprit, d’une manière générale avec la magie, c’est l’importante conséquente, voire majeure, du contexte. Pour réellement captiver votre public, pour l’emmener là où vous voulez, il faut « habiller » le tour. Un exemple : repensez à n’importe quel tour de mentalisme, vu à la télé ou ailleurs. Le magicien qui doit deviner la ville de naissance du spectateur, ne va pas lui dire simplement « Lyon », par exemple ; il va faire durer le suspense, titiller le public avant le dénouement final (« Ha…Je vois dans vos yeux que vous venez d’une belle et grande ville de France… L’une des plus grandes du pays, sûrement Paris, Lyon, ou Marseille (le fameux PML)… Non, pas Paris… Marseille ? Lyon ? Mmmm… Votre sourire, c’est la beauté de la primatiale et le mystère des traboules… Vous venez de Lyon ! »). S’il avait juste dit « Lyon », avouez que le tour aurait été nul !

Le tour consiste à proposer 3 cartes à un spectateur, à en choisir une parmi les 3 puis à lui démontrer que vous saviez à l’avance laquelle des cartes retiendrait son choix. J’ai commencé la rédaction d’une loooongue explication du fonctionnement du tour, et sur les conseils avisés de Bastien, je comptais inclure une petite démonstration vidéo dans l’article ; ça me parait finalement plus simple de tout vous expliquer en sons et lumières, ce qui constitue en plus, je crois, une première pour ce blog.

Par ici pour la vidéo 🙂

A propos de l'auteur

Jika

Je me pose souvent des questions sur tout et n'importe quoi, et c'est d'ailleurs comme ça que j'ai débarqué sur ce site, auquel je participe depuis quelques mois. J'espère vous intéresser en découvrant avec vous les petites histoires qui ont fait l'Histoire, mon péché mignon, ou tout autre sujet qui me parait mériter un article :)
Et si vous êtes réellement fan, je co-gère un autre blog, http://memesprit.fr (ouvert à tous, d'ailleurs !).

9 commentaires

Laisser un commentaire
  • MDR le « tour » de magie :D, j’adore !
    La vidéo m’a fait bien rire et l’article est bien écrit. Que du bon !
    Merci 🙂

  • Sympa !
    Si il y a des amoureux de la magie qui trainent dans le coin, je vous propose de faire un tour sur notre site : http://club-de-magie.com

    C’est une communauté qui a pour but de faire découvrir l’univers de la magie au plus grand nombre.
    En effet, c’est un monde qui reste mystérieux pour beaucoup d’entre nous… mais qui gagne à être découvert !

    Nous avons des tours pros payants mais aussi (et surtout je dirais) :
    – des interviews de grands magiciens
    – des articles sur l’histoire de la magie
    – des tours gratuits
    – les membres peuvent montrer leurs tours
    – un forum permet de partager les secrets et autres astuces

    PS : Désolé pour l’aspect un peu « promo » du commentaire mais je pense qu’il complètera bien les infos.

  • « Ne refaites jamais, ô grand jamais, deux fois ce tour à la suite aux mêmes personnes. »

    C’est là un des 3 principes de Thurston (considéré comme l’un des plus grand « magicien » de tous les temps)

    Les 3 principes sont :
    – ne jamais refaire 2 fois le même tour devant les mêmes personnes
    – ne jamais dire ce qui va se passer
    – ne jamais dévoiler un tour de magie à un non-initié.

  • @ Hollandais : je ne connaissais pas Thurston, et je ne savais pas non plus que le principe du « on reste entre nous » venait de lui, merci de l’info 🙂

    Tu connais parce que tu fais ou as fait un peu de magie ?

  • Dans un épisode de « columbo »(oui, je suis vieux), je me rappelle avoir vu ce genre de tour. Le magicien demandais un chiffre a l’inspecteur, de le penser très fort, et lui demandais de retourner un objet sous lequel était inscrit le chiffre. Bien sure, les autres chiffres étaient inscrit sous d’autres objets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.