On vous dira tout sur le zizi

Et oui, c’est le printemps, la vie redevient fertile, la sève monte dans les arbres, les hormones bouillonnent dans le corps des humains et les Japonais célèbrent la fécondité à leur façon.  

Organisée tous les ans depuis 1977 à Kawasaki, le premier dimanche d’avril, le Kanamara Matsuri est une fête Shinto célébrant la fertilité. Elle se déroule dans un sanctuaire où autrefois, les prostituées venaient se recueillir et prier pour ne pas être touchées par des maladies vénériennes. La légende à l’origine de ce rituel prétend qu’un démon aux dents acérées habitait le vagin d’une jeune fille, et qu’il aurait castré deux jeunes hommes pendant leur nuit de noces avec la belle ( tu parles d’une surprise!). Un forgeron eut alors l’idée de façonner un phallus de fer pour détruire les crocs du monstre. Depuis ce jour, l’objet, pas l’enclume, mais le pénis salvateur fut vénéré comme une sainte relique.

Et pendant le Kanamara Matsuri, on ne se prive pas de fêter le phallus tout en récoltant des fonds pour lutter contre le sida. Il est représenté partout, puisqu’on peut trouver des sucreries (sucettes, bonbons…), des bougies, des décorations, des sculptures (de légumes, en bois…) à son effigie. Certains Japonais, probalement adeptes du Cosplay n’hésitent pas à se déguiser en phallus.

Le clou du spectacle est sans doute le défilé de mikoshi ou palanquin. Les trois phallus qui d’habitude sont conservés précieusement dans le temple ont droit à une petite promenade dans un bain de foule.  Comme la pub le préconisait, les différents pénis sortent couverts dans leurs temples mobiles. Le plus ancien est en bois et se fait porter dans un grand mikoshi, le phallus en fer noir se trouve dans un mikoshi en forme de bateau et le grand phallus rose dans le palanquin nommé Elisabeth soutenu par des hommes travestis pour cette occasion.

Pour connaître  la différence entre un phallus et un pénis : rendez-vous sur le site  quellestladifference.fr

Avouons que 3 phallus différents ce n’est pas beaucoup pour toute une nation japonaise qui compte plus de 3 pénis, car notre Pierre Perret national en a répertorié beaucoup plus dans sa chanson.  Nous vous laissons le soin de les compter ou de nous dire s’il en a oublié. Vos réponses en commentaire !

A propos de l'auteur

A.Ccélère

Femme fatale aux courbes si parfaites qu’indicibles, je reste au foyer pour éviter les paparazzi et mener une vie tranquille loin des projecteurs. J’en profite pour cultiver mes neurones et m’intéresser à tout et n’importe quoi. Mes madeleines préférées sont la grammaire française, la littérature, la musique savante et la pédagogie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.