Une histoire de collection

Conchyliophilie

Conchyliophilie

Et oui, vous venez d’être démasqué ! Votre fille a retrouvé dans un placard de la cuisine, un pot rempli d’attaches à pain et votre femme s’est rendue compte que vous accumuliez les boites de camembert et les sucres en morceau dans le tiroir de votre commode. Toute votre famille vous a regardé d’un drôle d’air, se demandant si vous aviez des problèmes psychologiques graves ou si vous étiez atteint d’un syndrome d’accumulation compulsive. Mais rassurez-vous ce n’est pas un mal honteux, vous êtes un COLLECTIONNEUR comme il en existe depuis la nuit des temps.

Collectionneurs en tout temps :

Et oui…Saviez-vous que l’homme de Neandertal était déjà un collectionneur invétéré ?  Vous vous demandez certainement ce qu’il pouvait bien collectionner puisque les pins et les cartes postales n’existaient pas ?  Sachez que lors des fouilles de la grotte d’Arcy sur Cure, on découvrit des morceaux de pyrite, des fossiles d’une coquille de gastéropode et d’un polypier regroupés ensemble et disposés de façon ordonnée comme on le fait dans les plus belles collections. Durant l’Antiquité, les Grecs et les Romains, lettrés ou religieux avaient leur petite collection aussi. Il s’agissait principalement d’objets d’art tels que des gemmes, des statues et des ex-voto. Mais c’est à la Renaissance que le collectionnisme artistique atteint son apogée. Très répandu chez les aristocrates européens, le cabinet de curiosités regroupe tout un tas d’objets inédits. Autant vous dire qu’avec vos collections vous êtes un petit joueur, car ces accumulations hétéroclites regroupaient des œuvres d’art et des antiquités mais aussi des animaux empaillés, des insectes séchés, des coquillages, des squelettes d’animaux mythiques, des carapaces, des herbiers, des fossiles, et du sang de dragon séché.

Collectionneur de métier

La collection peut être un simple loisir, mais peut devenir une profession. Sauf bien sûr dans le cas de votre accumulation d’attaches à pain.  Les conservateurs de musée ou de bibliothèque ont pour mission commune de regrouper des collections d’œuvres d’art, de livres et archives anciennes et d’objets antiques.

Quelles collections ?

Alors si vous voulez vous lancer dans d’autres collections plus originales que vos morceaux de sucres, voici quelques idées qui pourront vous inspirer (ou non !). Auriez-vous envie d’être collectionneur de cordes de pendu à savoir, schoïnopentaxophile ? Ou si vous êtes Breton d’origine, pourquoi ne pas devenir malacologiste, c’est-à-dire collectionneur de mollusques ? Pour les plus tendres, rien de mieux que d’être arctophile (collectionneur d’ours en peluche) ou planagologiste (collectionneur de poupées).

Et vous avez-vous une collection (honteuse ou non) qui occupe vos loisirs ?

A propos de l'auteur

A.Ccélère
A.Ccélère

Femme fatale aux courbes si parfaites qu’indicibles, je reste au foyer pour éviter les paparazzi et mener une vie tranquille loin des projecteurs. J’en profite pour cultiver mes neurones et m’intéresser à tout et n’importe quoi. Mes madeleines préférées sont la grammaire française, la littérature, la musique savante et la pédagogie.

3 commentaires

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.