Une harpe, des harpes.

Il paraît que c’est un des instruments favoris des anges et séraphins, mais c’est aussi celui des princesses et des fées! Aujourd’hui nous vous parleront de la harpe, enfin plutôt des harpes car il en existe toute une tripotée sur laquelle on tripote les cordes pour entendre des sons mélodieux.

L’origine de la harpe viendrait de l’arc musical, un instrument dont la corde tendue ou relâchée vibrait en émettant un son et remonterait à 3 millénaires avant Jésus-Christ en Mésopotamie. Depuis sa naissance, la harpe a fait beaucoup de chemin et s’est invitée dans diverses civilisations et continents en prenant des formes différentes.  Le nombre de cordes varie lui aussi en fonction des civilisations. Aujourd’hui la harpe est un instrument universel enchanteur et célébré partout dans le monde quel que soit le milieu social, l’âge et le sexe !

Pour vous rendre compte de la variété de harpes existantes, voici une liste non exhaustive :

Il y a les harpes triangulaires parmi lesquelles nous classerons :

  • La harpe diatonique, ou à pédales : c’est ce magnifique instrument que l‘on entend dans les orchestres symphoniques.
  • La harpe éolienne
  • La harpe chromatique
  • La harpe celtique
  • La harpe troubadour ou bardique
  • La harpe double ou à double rang de cordes
  • La harpe triple ou à triple rang de cordes
  • La harpe mexicaine
  • La harpe des Andes

Si vous voulez savoir quelle est la différence entre une harpe à pédales et une harpe celtique: suivez-nous !

Les harpes angulaires : qui pour la plupart ont disparu

  • La harpe chinoise ou konghou
  • La harpe iranienne ou chang
  • La harpe turque ou çeng
  • La harpe géorgienne ou changi.

Les harpes arquées

De conception très rudimentaires et anciennes, on les appelle aussi des « harpes coudées ».

  • La harpe birmane ou saung
  • La harpe arquée des Khantys
  • Les harpes africaines
  • Et bien d’autres sortes dont les harpes fourchues, les harpes-luths ( qui ne servent pas à chanter « c’est la lutte finale »), la harpe-cithare, les harpes-guitares…

Nous ne pouvons clore cet article sans vous faire entendre un virtuose français de la harpe qui fut parmi les rares  musiciens français à intégrer le prestigieux orchestre Philharmonique de Berlin.

 

A propos de l'auteur

Axelle Rousse_Redacxelle
Axelle Rousse_Redacxelle

Femme fatale aux courbes si parfaites qu’indicibles, je reste au foyer pour éviter les paparazzi et mener une vie tranquille loin des projecteurs. J’en profite pour cultiver mes neurones et m’intéresser à tout et n’importe quoi. Mes madeleines préférées sont la grammaire française, la littérature, la musique savante et la pédagogie.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.