Allumer le feu

On pourrait croire avec ce titre que je vais vous parler de notre bienaimé Johnny national, mais que nenni, même si l’amour a quelque chose à voir là-dedans car le terme  “amadou” (et la technique) que je vais évoquer aujourd’hui  signifie « amoureux » en provençal. Pas grand-chose à voir non plus avec la chanson, même si Nino Ferrer cite un certain Mamadou mémé dans un de ses refrains. L’amadou (fomes fomentarius)  est une espèce de champignons de la famille des Polyporaceae qui a la capacité de prendre feu facilement (comme un amoureux !).

N’y voyait aucune mauvaise allusion, mais ce champignon amoureux est en fait un parasite pour les arbres feuillus sur lesquels il se fixe car il les affaiblit et produit une pourriture blanche qui finit par tuer son hôte. Il a beau avoir un beau chapeau en sabot de cheval de 15 à 50 centimètres et dégager lorsqu’il est jeune une odeur de pomme, il viendra à bout des hêtre, platane, bouleau, peuplier, chêne ou marronnier avec lesquels il décidera de cohabiter. Triste fin pour une histoire d’amour !

Est-ce parce qu’il n’a pas pied et pousse en console que les survivalistes lui courent après si facilement plutôt qu’après son cousin le champignon de Paris ? J’en doute. Mais c’est surtout parce que l’on tire de la chair spongieuse de l’amadouvier un combustible appelé « amadou » et utilisé comme substance inflammable depuis la Préhistoire. Le chasseur Ötzi, découvert au sud du Tyrol en possédait lui-même quatre morceaux dans sa besace ! Alors quand les temps sont durs, mieux vaut en avoir dans ses poches pour allumer son barbecue. Mais notre champignon a aussi des vertus médicinales (cicatrisantes et hémostatiques), déjà connues en Vème siècle avant Jésus-Christ. Il intervenait aussi dans la fabrication de liqueurs amères même si ce n’est pas un champignon classé dans les comestibles. En Roumanie, l’amadouvier sert à l’artisanat pour la réalisation de chapeaux casquettes et sacs.

 

 

 

A propos de l'auteur

A.Ccélère

Femme fatale aux courbes si parfaites qu’indicibles, je reste au foyer pour éviter les paparazzi et mener une vie tranquille loin des projecteurs. J’en profite pour cultiver mes neurones et m’intéresser à tout et n’importe quoi. Mes madeleines préférées sont la grammaire française, la littérature, la musique savante et la pédagogie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.