Quel beau saut

Ah…ces champions olympiques de patinage artistique sur glace, qu’est-ce qu’ils nous en mettent plein les yeux avec leurs sauts et leurs pirouettes inclus dans leur chorégraphie. Et par ici un triple Axel, par là un double Lutz et pour finir quelques Salchow bien maîtrises que Nelson Montfort, Annick Dumont et Philippe Candeloro commentent avec passion depuis la Corée.

Comment ça, vous ne l’avez pas vu le boucle et le saut de valse ? Il faut dire que ces passages techniques s’enchaînent avec une telle virtuosité que des non-pratiquant ont du mal à les reconnaître parmi les coups de patins grandioses.

Alors faisons un zoom sur plusieurs figures de patinage artistique  :

Le salchow qui se prononce salco est un saut qui se prend sur une carre intérieure arrière pour se terminer, après une révolution, sur la carre extérieure arrière. Il est possible de trouver dans les compétitions des simple, double, triple et quadruple salchow. L’inventeur de cette prouesse est un patineur suédois Ulrich Salchow, qui le présenta en 1909 lors de championnats du monde.

 

Le saut de valse, aussi appelé « saut de trois » est lui aussi un saut de carre dans lequel la préparation se fait sur une carre arrière extérieure suivi d’un appel avec un pas avant extérieur. Il se différencie de l’Axel par sa rotation de ½ rotation alors que l’Axel en possède une de 1 ½. C’est un des premiers sauts appris par les apprentis patineurs et les champions olympiques en herbe glace.

Le lutz est un saut, qui tient son nom d’un patineur autrichien Alois Lutz mort en 1918. Dans ce saut, le sportif doit rouler en diagonale ou en S puis prépare le saut en patinant vers l’arrière et glisse sur une jambe sur une carre arrière extérieure. La jambe libre enterre les dents de la pointe de la lame dans la glace, en veillant à croiser la ligne faite par la carre extérieure. Le patineur se retrouve donc à tourner dans la direction opposée à celle vers laquelle il se dirigeait… dans les compétitions de haut niveau, les champions peuvent enchaîner les lutz et faire ainsi jusqu’à 4 tours en l’air (quadruple lutz) avant de reposer les patins sur la glace.

L’Axel, est un saut partant sur une carre extérieure avant pour se s’achever après une rotation d’un tour et demi en l’air sur une carre extérieure arrière. Le saut de base dans la famille de l’axel. Les patineurs en compétition peuvent réaliser des triples axels. C’est Axel Paulsen, un Norvégien qui fut le premier patineur à réaliser ce saut en 1882.

 

Et pour le saut dans la culture générale ; il y a moi : A.ccélère !

 

A propos de l'auteur

A.Ccélère
A.Ccélère

Femme fatale aux courbes si parfaites qu’indicibles, je reste au foyer pour éviter les paparazzi et mener une vie tranquille loin des projecteurs. J’en profite pour cultiver mes neurones et m’intéresser à tout et n’importe quoi. Mes madeleines préférées sont la grammaire française, la littérature, la musique savante et la pédagogie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.