Escrocs beaucoup trop 2

Voici la suite de notre série dédiée aux imposteurs, arnaqueurs et escrocs.

Le copieur philanthrope un peu arnaqueur

Les Musées américains sont ravis. Un généreux donateur, Mark Landis, leur a offert des toiles dont la valeur dépasse parfois plusieurs millions de Dollars. Oui mais voilà, 20 ans après des donations, un directeur de musée plus curieux que les autres se rend compte que plusieurs établissements du pays détiennent  les mêmes exemplaires !

Les toiles sont donc analysées de très près et voilà que les compte-rendus d’enquêtes affirment tous, qu’il s’agit de copies ! Après de plus amples investigations, le pot aux roses de peinture est mis à jour. Monsieur Landis a agi sous 5 fausses identités pour inonder de cadeaux divers musées de son pays. Le faussaire avait trouvé comme reproduire des faux en grosse quantité.

Muni d’une photocopie de l’oeuvre, il se contentait d’en repasser les traits et de peindre dessus. Le plus étonnant dans cette histoire, c’est que le copieur-bienfaiteur n’a tiré aucun bénéfices de ses supercheries !

Parmi les artistes copiés par Mark Landis, on citera, Hans von Aachen, Daumier, Walt Disney, Marie Laurencin, Picasso, mais aussi des écrits de Jefferson, Abraham Lincoln etc..


Comment hériter d’une brique ?

Née dans une famille modeste, Thérèse Humbert épouse le fils  du maire de Toulouse. Ensemble, ils mettent en oeuvre un plan pour extorquer de l’argent à la bourgeoise toulousaine et parisienne. Après avoir sauvé la vie d’un riche américain, ce dernier aurait couché sur son testament la douce, mais  non moins arnaqueuse Thérèse. Mais voilà qu’à son décès, ses vilains neveux étasuniens firent tout pour que Thérèse  ne puisse pas recevoir ses millions de dollars. Oh… mais rassurez-vous ses riches amis de Toulouse. En l’aidant à financer le procès,  vous serez grassement remercier. Pendant 20 ans, Thérèse et son mari mèneront une vie luxueuse, alimentés par les dons de la bonne société soucieuse de les soutenir dans une bataille juridique qui s’annonce très longue… La bonne société  est rassurée par le poste de Ministre de la Justice du beau-père.

Mais l’attente du retour d’ascenseur  se fait tout de même trop longue. En 1901, les créanciers perquisitionnent chez les Hubert. Ils ouvrent le coffre-fort pour y trouver les documents officiels d’héritage. Il n’y découvrent qu’une pièce de monnaie et une brique…même pas en dollars , mais en terre !

Cette arnaque , inspirera un téléfilm à Marcel Bluwa en 1983 avec la très talentueuse Simone Signoret dans le rôle de Thérèse.

 

 

A propos de l'auteur

Axelle Rousse_Redacxelle
Axelle Rousse_Redacxelle

Femme fatale aux courbes si parfaites qu’indicibles, je reste au foyer pour éviter les paparazzi et mener une vie tranquille loin des projecteurs. J’en profite pour cultiver mes neurones et m’intéresser à tout et n’importe quoi. Mes madeleines préférées sont la grammaire française, la littérature, la musique savante et la pédagogie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007. Tous les articles et les contenus sont sous licence Creative Commons 2.0 , ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.