Un urbexeur qui se respecte

Si vous aimez les aventures urbaines originales  et excentriques. Nous avons ce qu’il vous faut sous le clavier. Nous vous invitons aujourd’hui à expérimenter l’urbex ou exploration urbaine. Invitation virtuelle bien sûr !

Réalisée de façon clandestine, cette activité consiste à visiter des lieux interdits, abandonnés dont l’entrée est en général prohibé au commun des mortels et bien souvent difficiles d’accès. Tout explorateur urbain qui se respecte aime se rendre en solitaire ou en comité restreint, dans des endroits tels que les friches, les usines désaffectées. Il fait son terrain de jeu, quel que soit la météo,  des coulisses de la ville, des toits ou des tunnels de métro. Et ce principalement la nuit. Il en profite généralement pour faire des photos et des vidéos de ses découvertes.

Spécialiste de l’urbex

Les urbexeurs aiment à se spécialiser dans certaines domaines de l’exploration urbaine, en fonction de leurs centres d’intérêt et capacités.

La toiturophilie

Cette spécialité s’appelle aussi le « rooftop » et consiste à visiter des lieux exclusivement situés sous les toits d’immeubles de cathédrales ou de résidences. L’adepte de toiturophilie aime aussi escalader les grues ou les gigantesques conduits de cheminées.

Le cataphile

Il fait son délice des galeries, des carrières souterraines et les parcourt en long, large et en travers. Contrairement aux spéléologues, il préfère les sites souterrains construits par l’homme tels que les carrières, mines habitations troglodytes, cryptes et autres bunkers.


Quels intérêts l’urbexeur trouve-t-il dans ses explorations ?

  •  Plaisir de braver les interdits
  • La solitude voire l’ermitage
  • Défier la notion de temps
  • Expérimenter le fantasme de l’infiltration
  • Faire le plein d’adrénaline

Si vous êtes un urbexeur accompli, dites-nous en commentaire, quelles sont vos plus belles expériences et aventures lors de vos récentes explorations urbaines. Nous les lirons avec attention et vibrons à chacun de vos pas sur les parquets craquant ou le toit d’un immeuble..

 

 

 

A propos de l'auteur

Axelle Rousse_Redacxelle
Axelle Rousse_Redacxelle

Femme fatale aux courbes si parfaites qu’indicibles, je reste au foyer pour éviter les paparazzi et mener une vie tranquille loin des projecteurs. J’en profite pour cultiver mes neurones et m’intéresser à tout et n’importe quoi. Mes madeleines préférées sont la grammaire française, la littérature, la musique savante et la pédagogie.

Un commentaire

Laisser un commentaire
  • Hello,
    Je suis explorateur urbain depuis quelques années déjà.
    J’explore de magnifiques lieux abandonnés et chaque visite (exploration) est une belle aventure.
    Quand on ne connait pas l’histoire du lieu, notre imagination se met en marche et on se fait notre propre histoire sur ce qui aurait pu se passer dans ce lieu.
    Que les lieux soient vides ou encore remplis, l’expérience est toujours belle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007. Tous les articles et les contenus sont sous licence Creative Commons 2.0 , ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.