Le sorgho

Qui, en France, se soucie de savoir ce qu’est du sorgho ? Survivalistes, crève-la-faim, botanistes, vegans, agriculteurs fantaisistes.

Il y a peu de chances que vous apparteniez à une ou plusieurs de ces catégories, mais si vous voulez y entrer, ce texte vous offrira un excellent début*. Dans le cas contraire, l’argument reste le même : vous pourrez briller en société.

Si, pour une obscure raison, vous pensez que vous y connaître en graminées ne vous permettra pas de briller le moins du monde, hé bien voici un conseil : investissez dans des LED de bonne qualité et rendez visite à des amis.

Qu’est-ce que le sorgho ?

Le sorgho, ou en latin sorghum bicolor, est une plante herbacée, originaire des régions tropicales semi-arides, aux graines comestibles ; il se présente comme une plante volumineuse, rappelant le maïs (alias blé d’Inde, s’il y a des Québécois parmi mes lecteurs, ou corn, s’ils parlent joual). La tige principale peut atteindre une hauteur d’un à trois mètres (ou un à six, tout le monde n’est pas d’accord, cela dépend peut-être des régions), à quoi s’ajoute la profondeur des racines, allant jusqu’à 2,4m, pour un diamètre de 5 à 30cm ; ses feuilles, proches de celles du maïs, ont une sont longues de 30cm à 1m et larges de 0,5 à 1cm.

Les feuilles sont disposées en alternance de part et d’autre de la tige, une plante adulte en compte en moyenne seize, plus longues au bas de la tige ; par temps très sec, elles se contractent pour limiter la transpiration et se couvrent d’une fine couche de silice, pour stopper l’évaporation et repousser les parasites.


Le sorgho est vraisemblablement apparu en Éthiopie, et a été étendu à toute l’Afrique par la suite, il était déjà connu en Grèce vers l’an -400 ; il est présentement cultivé sur tous les continents, les trois premiers producteur mondiaux sont les États-Unis, le Mexique et le Soudan qui fournissent respectivement 16,2 ; 12,4 et 10,7 pour cent de la production mondiale ; il existe au moins 145 variétés de sorgho cultivées.

Utilisations du sorgho

Il est principalement utilisé comme fourrage pour les bêtes (notamment pour remplacer le  maïs, trop gourmand en eau) et l’alimentation humaine, mais on peut aussi l’utiliser pour produire du sirop, de l’alcool, du carburant et de la teinture.

Le sorgho est la cinquième céréale la plus produite au monde, et le sixième aliment fournissant le plus de calories au niveau mondial.

* : Pur argument commercial.

A propos de l'auteur

Axelle Rousse_Redacxelle
Axelle Rousse_Redacxelle

Femme fatale aux courbes si parfaites qu’indicibles, je reste au foyer pour éviter les paparazzi et mener une vie tranquille loin des projecteurs. J’en profite pour cultiver mes neurones et m’intéresser à tout et n’importe quoi. Mes madeleines préférées sont la grammaire française, la littérature, la musique savante et la pédagogie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007. Tous les articles et les contenus sont sous licence Creative Commons 2.0 , ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.