Le seul 30 février de l’Histoire !

C’est ainsi ! Selon notre calendrier grégorien, février compte ainsi 28 ou 29 jours, mais jamais 30. Pourtant, une fois dans l’Histoire, il y a eu un 30 février ! C’était en 1712, en Suède.

 

Dans la Rome antique, Jules César a imposé le calendrier julien, basé sur le temps que met la Terre pour faire le tour du soleil, soit 365,25 jours selon son astronome. Pour arrondir, ils ont compté 365 et ajouté une journée pour compenser tous les quatre ans.

Cette journée supplémentaire a été placée sur le dernier mois de l’année : février, à l’époque. L’intronisation de ces années bissextiles était censée permettre de rattraper ainsi le rythme du soleil.

Le problème, c’est que la révolution de la terre ne dure pas exactement 365,25 jours… mais plus précisément 365 jours, 5 heures, 48 minutes et 45 secondes. Au fil des siècles, le calendrier julien s’est donc mis à prendre du retard sur la réalité astrale.

Quand, en 1582, le pape Grégoire XIII a décidé de réformer le calendrier julien pour rattraper ce retard de dix jours, il a fallu sauter dix jours. Du jeudi 4 octobre 1582, nous sommes passé directement au vendredi 15 octobre 1582.

Seule la Suède a refusé d’adopter le nouveau calendrier… Et cela pendant plus d’un siècle, avant de capituler devant les problèmes que cela posait dans ses relations internationales.


La Suède s’est finalement résignée mais sans toutefois accepter de sauter la période de retard d’un coup, comme l’avaient fait les autres pays au moment de leur transition d’un calendrier à l’autre. Elle a décidé de supprimer uniquement les 29 février des années bissextiles. La transition devait donc durer quarante ans.

Après avoir effectivement sauté le 29 février de l’an 1700, la Suède est entrée en guerre et a complètement oublié cette transition… jusqu’en 1711 ! Là, les suédois se rendent compte de leur oubli et ils décident alors de revenir tout simplement à leur bon vieux calendrier julien.

Or, comme le 29 février 1700 avait déjà été supprimé, il a fallu rajouter un jour à l’année suivante… Qui, manque de chance, était bissextile, et donc comptait déjà 29 jours. Il y eut donc en Suède un 30 février 1712.

Pour en découvrir plus et connaître le fin mot de cette histoire, écoutez le podcast Culture G :

 

Si cette épisode vous a intéressé, n’hésitez pas à vous abonner à ce podcast, disponible sur toutes les plateformes d’écoute, dont Apple PodcastsDeezer, Spotify ainsi que YouTube. Cet épisode, par exemple, pourrait aussi vous plaire :

A propos de l'auteur

Gabriel Macé

Avec le Studio Biloba, écoutez des podcasts de culture générale. Ils sont à écouter sur Spotify, Deezer, Apple Podcasts, YouTube, etc, et régulièrement à lire sur culture-generale.fr !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007. Tous les articles et les contenus sont sous licence Creative Commons 2.0 , ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.