Un p’tit qu’a fait ?

La production de café est surtout localisée sous le Tropique du Cancer dans notre monde. Les principaux pays producteurs sont le Brésil, la Colombie, le Costa  Rica, le Honduras, le Mexique et le Guatemala pour le continent américain. En Afrique cette culture est présente par exemple en Cote d’Ivoire, Ethiopie ou encore Kenya. En Asie, l’Inde, le Viet Nam et l’Indonésie produisent les précieux grains. L’Indonésie, où vit un être qui fait le bonheur de certains producteurs philippins. Cet être, c’est la civette. Ce petit mammifère se régale des fruits du caféier. Mais plutôt que de chasser l’animal qui pourrait compromettre la récolte, les paysans locaux le laissent se gaver des grains à satiété. Et pour cause : L’estomac de la civette est incapable de digérer ces grains, il les transforme seulement. L’organe leur ôte leur amertume tout en conférant des arômes de caramel. Qui dit non digéré, dit forcément retrouvé dans les selles. Ainsi, les paysans fouillent les crottes de la civette à la recherche de ces graines modifiées et produisent le café qu’ils nomment tout bêtement « café de civette », kopi luwak en langue locale. Et ils revendent cette marchandise cinq fois plus cher qu’un café n’ayant pas visité des intestins. Très prisé des connaisseurs, ce café est généralement revendu près de 250€ les 500 g en occident. Alors, le kopi luwak, bientôt coté en bourse au sein du caca-rente ?

A propos de l'auteur

Avatar
Billx

Homme de poids s'il en est, le Billx est un curieux insatiable qui tend à partager le savoir qu'il glane au quotidien. Facile à apprivoiser (un verre de Saumur-Champigny suffit), le Billx n'hésite pas à se servir de l'humour comme d'une arme de vulgarisation massive. Doux la plupart du temps, il accepte sans problème les critiques pourvu qu'elles soient constructives.

15 commentaires

Laisser un commentaire
  • Je suis persuadé qu’il y a déjà eu un article sur le prix du kopi luwak mais impossible de remettre la main dessus… ça vous parle aussi ou j’perd la boule ?

  • Des grains qui ont été récoltés à bonne maturité et qui ont par la suite respecté avec soin les étapes de la préparation ne donne jamais de café amer.
    Il faut cependant faire une cueillette à la main car cerise mure et vertes se côtoient toujours sur la même branche.
    Évidement les égrappages massifs de toute la branche sont plus faciles mais ils donnent un café digne des machines à café.

    Je pense que la civette ne mange que les cerises mures et digère totalement la chair de la cerise ce qui évite l’amertume. Pour le goût caramel…

  • Toujours autant d’imagination pour les titres ET pour les conclusions !! 🙂
    Effectivement, il me semblait avoir déjà lu cette info, ou au si ce n’est sur culture-generale !
    @Bastien: qui en était l’auteur ?

  • @eusebe Surement un contributeur qui a du demander la suppression de son compte car le message n’apparait plus dans mes archives, par contre je l’ai retrouvé sur Internet avec des liens vers le site.

  • Je vote pour la palme du plus beau jeu de mot de l’année ! On a beau être qu’en avril, pour battre caca-rente, va falloir y aller…

  • Il y a comme quelqu’un qui a eu à la base l’idée de faire du café avec du caca…

    Ça me rappelle un album des Tuniques Bleues ça!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007. Tous les articles et les contenus sont sous licence Creative Commons 2.0 , ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.