Y’en a un peu plus, j’vous le mets quand même ?

Mes biens chers frères, mes biens chères soeurs, comme vous le savez (et si vous ne le savez pas c’est que vous résidez à Gstaad ou Monaco, à moins que vous ne soyez Liliane Bettencourt* ou Bernard Arnault*), c’est la crise.

Ainsi, finis le foie gras et le homard à Noël prochain, ce sera pâté de tête et crevettes grises. Pour renouveler le salon, on va finalement laisser tomber le cuir en faveur d’un canapé en peau de chagrin. Et puis une bonne bicyclette, ça mange moins d'essence que le 4×4. Enfin, on va vendre ses bijoux, ça fera moins de poussières sur la commode.

Et pourtant lecteurs candides, même en mettant de coté les produits de luxe, vous réalisez presque au quotidien des achats dont vous n'avez pas les moyens (et je suis aussi dans le lot). Ca ne vous saute pas aux yeux comme ça, mais il est certains produits et autres denrées qui, si on ramène leurs prix au kilo, donnent l’impression d’être destinés à une élite dont on ne fait pas partie (enfin moi en tous cas, vous je ne sais pas). Et même si j’ai relevé des prix moyens au kilo, voici quelques morceaux choisis dont certains ne manqueront pas de vous faire ouvrir une bouche « grande comme ça » je pense :

  • Lait de bébé en poudre. Et oui, il faut bien les nourrir nos pictchounes. En moyenne les boites de 800 g se vendent 20 €. Et hop, 25 € le kilo pour un produit indispensable.
  • Café : Drogue matinale dans de nombreux foyers, un bon café vous en coutera entre 25 € et 50 € le kilo.
  • Thé : Autre incontournable du petit déjeuner, vous entrerez en possession de votre herbe (légale) préférée pour environ 40 € le kilo.
  • Chocolat : Un petit carré avec le café ? Un chocolat noir digne de ce nom atteint facilement les 45 € le kilo.
  • Poivre : Un bon poivre noir en grain se trouve généralement à 50 € le kilo. Ca pique un peu !
  • Pignons de pin : Indispensables à la réalisation d’un excellent pesto maison, il vous en coutera 3 € les 50 g soit 60 € le kilo. De quoi pester, effectivement.
  • Chewing-gum : Un petit rafraichisseur d’haleine après le pesto ? La gomme à mâcher se vend entre 30 € et 70 € le kilo.
  • Tabac : Vous ne pouvez résister à une cigarette avec votre café ? Votre argent partira vraiment en fumée car il vous en coutera 220 € du kilo. Bref, plus vous faites de ronds, moins vous en avez.
  • Super-glue : Un peu de bricolage. Une chaise à réparer ? Exit les clous et le marteau, vive la colle forte ! Ouais, mais à 6 € le tube de 3 g, on atteint 2000 € le kilo ! Quand on compte en plus ce qu’on se laisse sur les doigts… Ouch !
  • Viagra : Envie d’un bon moment coquin pour oublier ces prix astronomiques ? Et hop, un coup de pilule bleue pour honorer madame. A 20 € le comprimé de 2 g, ça nous fait l’extase à 10 000 € le kilo ! Finalement, ça donne un coup de mou…

Allez, allez, je vous sens soudainement déprimés : avalez-moi donc un petit un petit Prozac. A raison de 1/5 de g  de principe actif  par gélule le produit miracle se deale à presque 9000 € le kilo. Euh, finalement, faites-vous un grog.

 

 *Si tel est le cas, vos dons en faveur du site seront acceptés.

A propos de l'auteur

Billx

Homme de poids s'il en est, le Billx est un curieux insatiable qui tend à partager le savoir qu'il glane au quotidien. Facile à apprivoiser (un verre de Saumur-Champigny suffit), le Billx n'hésite pas à se servir de l'humour comme d'une arme de vulgarisation massive. Doux la plupart du temps, il accepte sans problème les critiques pourvu qu'elles soient constructives.

9 commentaires

Laisser un commentaire
  • Cela fait des années que je regarde le prix au kilo de ce que j’achète et on remarque plusieurs choses :

    – Le prix des bonbons ce trouvant juste à la caisse est exorbitant, j’ai vue des trucs à 1780€/kg (les espèces de petites billes à la menthe ou les feuilles de menthe ultra fines).

    – Grosse quantités n’est pas forcément moins cher (même si c’est le plus souvent le cas). Pour les m&m’s par exemple, plus le paquet est petit moins les m&m’s sont cher au kilo 😀

  • Si acheter en grosse quantité peut revenir moins cher, il faut encore avoir les moyens d’acheter cette grosse quantité. Si nous achetons souvent des produits cher, c’est que nous avons pas le moyen d’acheter en grosse quantité. D’ailleurs c’est là différence entre un simple particulier et les gens qui achètent en masse.

    Ce qui n’est pas cher souvent, c’est ce qui n’est pas bon … on remarquera aussi. Dés qu’on veut acheté de la qualité, allégée ou un peu de truc bio, les prix ne sont souvent pas abordables. J’entends des gens dirent que les pauvres ou les populations moyennes peuvent être gros … peut être parce que la bonne nourriture n’est pas forcément à leur portée et aussi parce que le stress contribue à faire grossir. Il est à savoir aussi que le corps naturellement fabrique des graisses en prévision de mauvais moments (si je ne dis pas de connerie).

    Un des moyens pour baisser le prix peut être d’acheter directement à celui qui produit ou dans les marchés. Ce qui augmente le prix peut être aussi la marque ou l’emballage. Souvent, on fabrique des mêmes produits pour différentes marques en changeant juste l’emballage et le logo dessus. Il peut aussi avoir une différence entre des fabrications de plusieurs qualités.

    Il y a des cas rares comme le safran où ce n’est même pas la peine de calculé au kilos, quand on voit combien coute le gramme … ce n’est de toute façon pas à la portée de la majorité d’entre nous.

    Au royaume de la bouffe, les riches sont rois (et je ne le suis pas …).

  • Le lait en poudre n’est qu’une invention marketing pour remplacer le lait de mère. Sinon pour le cout du safran, si vous voyez la masse de travail derrière, ça se comprend. Àprès, l’avantage, c’est que l’on en met pas beaucoup !

  • mouais… Je ne trouve pas forcément ça intéressant ni pertinent de regarder le prix au kilo, si ce n’est pour comparer le prix de 2 produits identiques (2 poivres, 2 laits, etc.).
    Par exemple, pour le lait pour enfants : selon le nombre de biberon que l’enfant prend dans la journée (de 1 à 8 selon l’âge) la boite durera de quelques jours à 1 mois. D’ailleurs, au passage, les prix varient aussi énormément, le prix moyen est plutôt autour de 13/15€ la boite.
    Pour le poivre, comme pour le safran : combien en utilise-t-on, finalement ? Je dois utiliser 2 petits flacons par an, et encore, peut-être même pas 1 alors avant d’en avoir dépensé pour 50€ !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.