Les points sur les i

Non non, je ne suis pas fâchée, mais j’aimerais m’entretenir avec vous pour savoir comment mettre les points sur les i une fois pour toutes. Faut-il faire la liaison dans cette expression et dire les points sur les « zi » ?

Et bien, sachez que les deux prononciations sont acceptées.

De nos jours, le nom des lettres se dit comme si chacune d’elle commençait par un « h »aspiré. Ce qui donne : le i, le s, les/i, les/s.  Si l’on se réfère à cette pratique moderne de la phonologie, il est donc préférable de ne pas faire de liaison. Je vous dirais donc : « C’est assez, il nous faut dès aujourd’hui mettre les points sur les i ».

Alors pourquoi peut-on dire aussi les « zi » ? Tout simplement parce que notre langue évolue et que lorsque cette expression a été créée, le nom des lettres se disait de façon différente : l’i, l’s, les zi, les zs. Je pourrais donc tout aussi bien vous annoncer : « Au Moyen-âge il fallut vraiment mettre les points sur les zi » Vous seriez alors en droit de me demander pourquoi cela fut-il nécessaire au Moyen âge ? Laissez-moi donc clarifier les choses et mettre les points sur vos « i  » ou vos « zi ».

Retour en arrière : les moines copistes du Moyen-âge avaient l’habitude de calligraphier le « i »  comme suit : « I » . Il était donc très difficile de les différencier des « l » (    ). Afin de lever le doute et de clarifier les choses et les textes, il fut donc décidé que les moines ajouteraient des points sur les « i ». Vous comprenez donc maintenant mieux le sens figuré de cette expression « mettre les points sur les i! ».

Ce qui me rassure c’est qu’en disant les « zi », je ne ferai aucune liaison mal-t-à propos. Mais la leçon de liaisons sera, si vous le voulez bien pour un autre jour.

A propos de l'auteur

A.Ccélère

Femme fatale aux courbes si parfaites qu’indicibles, je reste au foyer pour éviter les paparazzi et mener une vie tranquille loin des projecteurs. J’en profite pour cultiver mes neurones et m’intéresser à tout et n’importe quoi. Mes madeleines préférées sont la grammaire française, la littérature, la musique savante et la pédagogie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.