Origine de l’expression “se faire appeler Arthur”

Je dis souvent à mon fils “attention, tu vas te faire appeler Arthur” quand il est grognon mais je ne savais pas d’où ça venait.

En fait, l’expression, se faire appeler Arthur tirerait ses origines dans l’expression utilisée par les patrouilleurs de nuit Allemands lors de la seconde guerre mondiale. Durant l’occupation, le couvre-feu était établi à 20H (heure de nuit) pour ne pas que les lumières de la ville puisse être vues par l’aviation. Les allemands évitèrent ainsi plusieurs bombardements à cause du manque de visibilité des cibles à atteindre.

Pour rappeler à l’ordre les habitants n’ayant pas encore éteint leurs lumières à l’heure dite, les patrouilleurs allemands criaient les rues “Acht Uhr” pour “8 heures”. Cette expression aurait donc été reprise par les parents des bambins capricieux en imitant les patrouilleurs allemand avec un accent français.

On disait donc que les enfants qui faisaient des bétises se faisaient appeler Arthur mais mon fils ne comprendra surement pas cette origine parce qu’il s’appelle déjà Arthur 🙂

A propos de l'auteur

Bastien

Je suis le créateur de ce site et j’essaie toujours d’écrire des articles sur des sujets qui peuvent toucher le plus grand nombre de lecteurs.

Je n’ai pas de domaine de prédilection, quand je me pose une question sur n’importe quel sujet, j’essaie de trouver la réponse et je la poste ici.

Même si malheureusement je me fais rare sur le site, je veille au grain et je reste à l’écoute de tous les visiteurs et commentateurs donc n’hésitez pas à m’écrire.

20 commentaires

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.