L’information inutile du vendredi : Les trains ne déraillent jamais en Ardèche.

trainEnfin depuis 1950. Et pour cause, c’est cette année là  que la dernière gare ferroviaire du département a été fermée. Et depuis aucune autre n’a été (ré)ouverte. Pour prendre le train il faut donc se déplacer dans les départements voisins (aller jusqu’à Montélimar avec ses nougats à pied, par exemple). C’est donc le seul département (métropolitain) à avoir cette particularité. Et bien, c’est vraiment la (r)dèche dans le 07 !

A propos de l'auteur

Billx

Homme de poids s'il en est, le Billx est un curieux insatiable qui tend à partager le savoir qu'il glane au quotidien. Facile à apprivoiser (un verre de Saumur-Champigny suffit), le Billx n'hésite pas à se servir de l'humour comme d'une arme de vulgarisation massive. Doux la plupart du temps, il accepte sans problème les critiques pourvu qu'elles soient constructives.

6 commentaires

Laisser un commentaire
  • Pas de gare en activité ne signifie pas nécessairement pas de train qui circule… la question pour un pot de moutarde : èche qu’il y a des rails dans le département ?

  • Il reste juste un « petit train » pour touristes. Et effectivement, 90% des rails ont disparu dans le département.

  • C’est sur que c’est un peu extrême la réduction des dessertes sncf. Néanmoins le réseaux de chemin de fer français à eu sa période de grand n’importe quoi. Le plan Freycinet lancé à la fin du XIXème a lancé la frénésie du tout le monde veut son petit raccordement au chemin de fer. Du coup les département ont voulu compléter le plan Freycinet et là, on est tombé dans le ni fait ni a faire. Les voie était faite au bord des route avec des largeurs de voie non réglementaires. De nombreuses voies terminées n’ont donc jamais vu un seul train circuler.
    C’est pour ça que les « petits trains » touristique ont parfois des largeurs de voie ridicules et que l’on va plus vite en courant a coté 🙂

  • Par ailleurs les investissements très lourds du déploiement de ces voies supplémentaires n’a eu quasiment pas d’impact sur le développement économique de ces régions.

  • L’erreur de l’état français il y a quelques décennies n’a-t-il pas été de privilégier le transport de marchandises par voies routières plutôt que par voies ferroviaires ?
    Les voies auraient été globalement mieux (refaites pour les plus mal conçues, cf. commentaire d’alphee) exploitées et entretenues, auraient permis de mieux desservir les petites villes en transports en commun (essayez de faire un Toulouse-La Roche sur Yon par exemple, vous allez vous amuser), et le rôle des transporteurs routiers se serait cantonné aux petits transferts gare/entreprises.

  • Je ne suis que moyennement d’accord avec ton commentaire Eusèbe.
    D’une part, la difficile concurrence avec le transport routier dure depuis le début du XXème siècle. C’est elle qui a aboutit a la création de la SNCF en1937 pour faciliter la compétitivité.
    Par ailleurs c’est en 1982 que la SNCF a été transformé en établissement public soumis aux contraintes du « service publique ». C’est ce service publique qui a contraint le maintient du service dans le milieu rural face à un libéralisme d’optimisation du service de fret.
    La réalité est en effet là, pour être inintéressante et concurrentielle le service de fret doit être optimiser au détriment des petites lignes. En France, on a freiné des quatre fers contre cette libéralisation alors qu’elle s’est faite sans accro en Allemagne.
    L’autre point c’est la dette du chemin de fer (RFF) est trés lourde ce qui rend difficile les investissement alors que l’Allemagne a désendetté ses chemins de fer de 35 milliards d’euros. Or le chemin de fer français a un cruel besoin de modernisation. Chaque ligne de chemin de fer demande beaucoup d’entretien donc on supprime.
    Pour info sinon le cout du routier a baissé de 30% ces trente dernière année ! C’est sur que ça, ça n’aide pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.