Tour(s) du Monde

tourRien de plus pénible que d’arriver les derniers à une fête, un mariage ou une réception quelconque car il faut alors aller saluer toutes les personnes déjà présentes. Et là, vous faites le tour du monde… Fait pas vraiment rêver celui là, hein ?

Plus sérieusement (il faut que j’arrête d’écrire plus sérieusement dans tous mes articles), le tour du monde fut un vrai fantasme (réalisé) humain bien avant que Magellan et ses compagnons de voyage eurent accompli cet exploit. Nombreux seront ceux qui lui auront emboité les voiles le pas et ces circumnavigations (nom de ces expéditions maritimes mais aussi aériennes voire sous-marines) seront légion. Aussi, laissez-moi vous en énumérer quelques unes :

  • Magellan, donc, navigateur portugais, sera le premier à initier un tour du monde sur une période 1519-1522 car il est tué pendant l’aventure par une tribu d’Amérique du sud le 27 avril 1521 laissant malgré lui ses compagnons de voyage terminer l’aventure. Reste le fameux détroit (en Patagonie) qui porte son nom.
  • Bougainville (français) fit de même de 1766 à 1769 et ramena (entre autre) de ses périples (Brésil) un arbuste qui orne peut-être votre jardin : Le Bougainvillier.
  • L’anglais James Cook voguera aussi autour de notre terre de 1768 à 1771. Il mourut lui aussi lors d’une 3ème expédition tué par des locaux Hawaïens. Une légende prétend qu’il fut mangé par ces Hawaïens. Imaginez, Cook, cuisiné aux Iles Sandwich !
  • Le breton Louis Bernicot fut le premier à réussir un tour du monde en solitaire pour lequel il met les voiles en août 1936 pendant 21 mois et 9 jours de mer.
  • L’histoire du français Bernard Moitessier est très poétique. Alors qu’il participe au premier Golden Globe Challenge (course autour du monde en solitaire et sans escale) en 1968 et qu’il sait qu’il est en tête de la course (il a pourtant refusé d’emmener une radio de communication avec lui),  il approche son vaisseau prés d’un cargo et finit par envoyer sur celui ci à l’aide d’un lance-pierre ce message : « Je continue sans escale vers les îles du Pacifique, parce que je suis heureux en mer, et peut-être aussi pour sauver mon âme « . Il restera au total 300 jours en mer en parcourant un tour du monde et demi.

Depuis 1989, le Vendée Globe permet à de nombreux navigateurs et navigatrices de rééditer l’exploit. Mais il y eut d’autres tours du monde réalisés, sans voiles cette fois.

  • De juin à décembre 1926, Robert Sexé et Henri Andrieux  font le tour du monde à moto.
  • Le dirigeable LZ  127 Graf Zeppelin fera de même en août 1929, en 21 jours, avec escales.
  • Toujours dans les airs, Bertrand Piccard et Brian Jones (non, pas le guitariste des Stones) font le tour du monde sans escale à bord de leur ballon (Breitling Orbiter 3) en 1999.
  • Le regretté Steve Fossett réédita l’exploit mais en solitaire en 2002. Tour du monde qu’il a aussi réalisé en avion et en bateau.
  • Pour une opération militaire nommée SandBlast, le sous-marin nucléaire américain USS Triton accompli une circumnavigation en immersion totale en 1960.
  • Ecrivain, baroudeur invétéré et curieux de sa planète, André Brugiroux s’élance pour un tour du monde… En stop. Prenant le temps de goûter aux coutumes locales, il mettra 18 ans à le réaliser.
  • Le britannique Graham Hugues, soucieux d’informer et de sensibiliser sur le réchauffement climatique commence en 2012 un tour du monde au cours duquel il se déplacera à pieds, en bateau ou encore en bus pendant 1426 jours. Il visite ainsi 201 pays.
  • Ce 18 aout 2000, le canadien Jean Béliveau quitte Montréal à pieds. Derrière lui, il tire un tricycle qui transporte quelques maigres affaires (vêtements, couchage…). Il part faire le tour du monde pour promouvoir « la Paix et la non-violence au profit des enfants du monde ». Louable programme qui lui prendra 11 ans.

On doit le tour du monde le plus rapide au Concorde en  aout 1995 qui ne mettra que 31 heures, 27 minutes et 49 secondes à faire le tour de notre belle planète. Cela met les peuples pas si loin les uns des autres. Mais si nous commencions déjà par visiter plus souvent nos familles et nos amis, ce sont des beaux voyages aussi, non ? Bonne année ! 😉

A propos de l'auteur

Billx

Homme de poids s'il en est, le Billx est un curieux insatiable qui tend à partager le savoir qu'il glane au quotidien. Facile à apprivoiser (un verre de Saumur-Champigny suffit), le Billx n'hésite pas à se servir de l'humour comme d'une arme de vulgarisation massive. Doux la plupart du temps, il accepte sans problème les critiques pourvu qu'elles soient constructives.

7 commentaires

Laisser un commentaire
  • Bonjour,

    Une erreur s’est glissée dans votre article (sinon excellent au demeurant).
    Louis Bernicot n’est pas le premier à réussir le tour du monde à la voile en solitaire, puisqu’il a été précédé par 3 voire 5 autres aventuriers (selon les sources).

    Le premier à réussir l’exploit est le canadien Joshua Slocum entre 1895 et 1898. Plus tard, Moitessier baptisera d’ailleurs son bateau rouge Joshua en son hommage.

    Le premier français et 3ème homme est Alain Gerbaud de 1923 à 1929.

    Le britannique Robin Knox-Johnson et Bernard Moitessier sont les premiers à le faire sans escale à l’occasion de leur fameuse course.

    (source wikipedia et http://www.joshuaslocumsocietyintl.org/solo/solotable.htm)

  • @Alex : Je m’emploie toujours à essayer d’écrire des articles les plus exacts possible (mais pas toujours exhaustifs). La perfection n’étant pas de ce monde, les commentaires sont là pour corriger certains tirs. Merci de tes précisions. 😉

  • Bonne idée, J’ai bien aimé Celui du canadien Jean Béliveau, faire le tour du monde pour promouvoir « La paix et la non violence au profit des enfants du monde »C’est une belle démarche,malheureusement je trouve que ces personnes ne sont pas
    assez récompensées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.