L’nformation inutile du vendredi : Tu me fais un drôle d’Eiffel !

eiffelComme certains de ses illustres contemporains (Charles Gounod, Alexandre Dumas…), l’écrivain Guy de Maupassant (Bel ami, Boule de suif, le Horla…) s’est élevé contre la construction de la Tour Eiffel. Mais malgré une pétition signée avec divers amis, celle-ci fut tout de même érigée. La considérant comme une verrue dominant la ville, il l’exécrait. Ainsi, il faisait le maximum pour ne pas qu’elle croise son regard. Chose difficile lorsqu’on habite le coeur de Paris. Il trouva pourtant une solution. Dès qu’il le pouvait, il allait déjeuner ou dîner dans l’un des restaurants situés… au premier étage de la tour Eiffel. Eh oui, c’était le moyen le plus simple, selon ses propres dires, de ne plus avoir la vilaine tour devant les yeux.

Ah, ce que j’aimerais dîner plus souvent au premier étage de ma belle-mère !

A propos de l'auteur

Billx

Homme de poids s'il en est, le Billx est un curieux insatiable qui tend à partager le savoir qu'il glane au quotidien. Facile à apprivoiser (un verre de Saumur-Champigny suffit), le Billx n'hésite pas à se servir de l'humour comme d'une arme de vulgarisation massive. Doux la plupart du temps, il accepte sans problème les critiques pourvu qu'elles soient constructives.

2 commentaires

Laisser un commentaire
  • Ça me rappelle un guide touristique de Paris sur lequel j’étais tombé qui listait les endroits d’où observer Paris, et il préconisait particulièrement le sommet de la tour Montparnasse, car on pouvait y voit tout Paris sans y voir, justement, la tour Montparnasse, devenue nouvelle verrue de la capitale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.