L’aspirateur ou comment vaincre la poussière

Vous le détestez, vous l’adorez , vous le passez ou aimeriez vous en passer? Voici la petite histoire de l’invention de l’aspirateur.

Pendant tout le XIXème siècle, la volonté d’en venir à bout de la poussière grâce à la mécanique, se manifeste de différentes manières. On essaie différents procédés pour créer un courant d’air nécessaire à la capture des poussières : soufflets actionnés par les pieds sous l’assise d’un fauteuil, pistons, brosses…Mais tous se révèlent très inefficaces.

Les deux premières inventions que l’on peut véritablement considérer comme les parents de l’aspirateur moderne sont l’appareil à brosses tournantes du Britannique Joseph Whitwoeth inventé en 1842 et celui de l’Américain Ives Mac Gaffey qui est déjà équipé d’un moteur à vapeur.

Une autre avancée remarquable sera la sortie en 1870 d’un balai mécanique conçu par Melville Bissel. Le «  Bissel » est d’ailleurs toujours commercialisé de nos jours.

C’est en 1901 que de vrais projets pourront être exploités et que les inventions préfigurent les réalisations modernes de l’aspirateur. Le vacuum cleaner d’Hubert Cecil Booth est le premier modèle à aspiration et David Kenney lance quant à lui un appareil muni d’un moteur électrique. Le vaccuum cleaner qui est muni d’un moteur à essence et rend la vie des londoniens moins poussiéreuse aura même l’honneur d’être utilisé pour nettoyer le tapis de Westminster avant le couronnement d’Edouard VII.

Les étapes suivantes vers l’aspirateur moderne seront notamment l’invention en 1908 d’un aspirateur à moteur électrique de petite taille muni d’un sac réceptionnant la poussière et d’un suceur flexible. William H. Hoover partira de ce brevet pour lancer son aspirateur-traîneau ménager.

Les Français ne profiteront vraiment de l’invention qu’après-guerre lors de sa présentation lors de différents salons de l’art ménager.

Pour battre la concurrence, des modèles d’aspirateurs polyvalents sont conçus. Ils permettent alors de cumuler plusieurs utilités en proposant des accessoires qui transforment les machines à poussières en sèche-cheveux, vibromasseurs, vaporisateurs à produit antimites ou à pistolet à peinture.

Je ne sais pas Mesdames, si vous êtes comme moi, mais l’invention que je préfère, c’est quand mon mari fait preuve lui aussi de polyvalence et que plein d’inventivité, il passe l’aspirateur. La petite histoire de l’invention des maris sera pour une autre fois.

A propos de l'auteur

Axelle Rousse_Redacxelle
Axelle Rousse_Redacxelle

Femme fatale aux courbes si parfaites qu’indicibles, je reste au foyer pour éviter les paparazzi et mener une vie tranquille loin des projecteurs. J’en profite pour cultiver mes neurones et m’intéresser à tout et n’importe quoi. Mes madeleines préférées sont la grammaire française, la littérature, la musique savante et la pédagogie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.