Révise et passe ton bac !

Eh, oui, la période est aux révisions pour décrocher le fameux sésame, le beau diplôme à accrocher dans votre entrée ; le baccalauréat. Certains en ce moment auraient certainement envie de chanter « qui a eu cette idée folle, un jour d’inventer le bac » ? Charlemagne n’a rien à voir là-dedans, mais un certain Napoléon y a grandement participé !

Ne croyez pas que le baccalauréat soit cependant une invention moderne… Au Moyen-âge, précisément au XIIIème siècle, le baccalauréat était le premier grade obtenu dans l’ensemble des facultés (arts, médecine, droit et théologie) dépendant de l’Université de Paris. Une fois le diplôme obtenu, le bachelier (désolée, mesdames, il n’y avait pas de bachelière à cette époque) pouvait ensuite préparer une licence (licencia docendi) pour avoir le droit de devenir enseignant.

Suite à la suppression des universités françaises, par la Révolution française, Napoléon, en 1808, réorganise le baccalauréat en le faisant devenir un grade d’état et fixe de nouvelles règles pour son obtention. Deux nouveaux baccalauréats (baccalauréat ès lettres et baccalauréat ès sciences) font alors leur apparition. Le vœu de Napoléon est d’étatiser l’éducation jusque-là concentrée par l’Église. Il  souhaite produire pour la France impériale une élite qui pourra s’impliquer dans l’administration et la politique du pays.

Le Baccalauréat napoléonien connaîtra ensuite quelques évolutions pour arriver à celui que l’on connait aujourd’hui. En 1830, on introduit par exemple, les premières épreuves écrite et en 1840,  on lui ajoute des mentions.

Mais le baccalauréat est aussi entouré de records et de légendes. Ainsi une légende urbaine affirme que lors d’une épreuve de philosophie, à la question « Qu’est-ce que le risque? » un candidat hardi aurait traité le sujet en inscrivant sur sa copie « c’est ça ». Quant aux records, il paraîtrait que le plus vieux candidat (un anonyme) avait 91 ans tandis que le plus jeune aurait passé son bac en 1989 à 11 ans et 11 mois.

Bonnes révisions  aux futurs bacheliers !

 

A propos de l'auteur

A.Ccélère
A.Ccélère

Femme fatale aux courbes si parfaites qu’indicibles, je reste au foyer pour éviter les paparazzi et mener une vie tranquille loin des projecteurs. J’en profite pour cultiver mes neurones et m’intéresser à tout et n’importe quoi. Mes madeleines préférées sont la grammaire française, la littérature, la musique savante et la pédagogie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.