De quand date le dernier duel en France ?

Savez-vous quand eu lieu le dernier duel en France ? Pour mémoire, cette pratique aujourd’hui interdite est apparue en même temps que les armes et la testostérone (plus sérieusement, les premiers duels attestés remonteraient à l’antiquité).

En France, les duels furent combattus comme des troubles à l’ordre public et parfois durement réprimés (et considérés comme des assassinats) : Richelieu, par exemple, y voyait un risque d’extinction de la noblesse, et quelques nobles furent même exécutés pour cette raison…

A partir de la Révolution, tous les édits royaux furent supprimés, y compris ceux interdisant les duels ; tous les citoyens eurent alors le droit de sortir armées, ce qui amena à une certaine démocratisation du duel, qui permit à un tout nouveau public de mourir tout aussi bêtement, et nombre de personnalités tâtèrent de l’épée, du sabre ou du pistolet (les trois armes « officielles » du duel, notez-le) : Hugo, Proudhon, Jaurès, Dumas, Clémenceau, Lamartine, Blum, Pouchkine (qui en mourut, d’ailleurs), etc.

Dès la fin de la Grande Guerre et du traumatisme qui s’en suivit, et plus encore après la Seconde Guerre Mondiale, la pratique du duel fut très largement dé-crédibilisée.

Parce que oui, il était encore légal de se battre en duel après la Seconde Guerre Mondiale, et en fait, le dernier duel ayant eu lieu en France date de 1967. Mmm… Relisez : 1967 ! Il y a 40 ans ! C’est fou non ? Cette année-là, dans l’hémicycle, Gaston Deferre, célèbre homme politique français, traite un autre parlementaire d’ « abruti » : ni une, ni deux, l’abruti en question, Roger Ribière, demande réparation, et un duel est organisé à Neuilly ; Roger se fera owned par Gaston (je vous rassure, on était entretemps passé des duels à mort aux duels au premier sang) (voir photo ci-contre, qui est une VRAIE photo du duel en question, pas un film !).

Cet article a originellement été publié sur Memesprit.

A propos de l'auteur

Jika

Je me pose souvent des questions sur tout et n'importe quoi, et c'est d'ailleurs comme ça que j'ai débarqué sur ce site, auquel je participe depuis quelques mois. J'espère vous intéresser en découvrant avec vous les petites histoires qui ont fait l'Histoire, mon péché mignon, ou tout autre sujet qui me parait mériter un article :)
Et si vous êtes réellement fan, je co-gère un autre blog, http://memesprit.fr (ouvert à tous, d'ailleurs !).

9 commentaires

Laisser un commentaire
  • De l’autre côté du Rhin, la situation est similaire, à quelques détails près :
    – le dernier duel au pistolet a eu lieu dans les années 60,
    – les duels sont encore actuels, mais seulement au sabre. Ils sont monnaie courante dans les fraternités, même si les duels pour l’honneur sont interdits.

  • Tu veux dire que les duels sont encore autorisés ?
    Noooon ? Si ?

    Et dis, c’est quoi, une « fraternité » ? Je ne pense pas que tu parles des fraternités religieuses ^o^, mais je n’ai pas trouvé d’autre info.

  • Par fraternité, c’est par comparaison aux « fraternity » des campus américains. En Allemagne, elle sont nommées « associations d’étudiants ». Si tu comprends l’Allemand:
    http://de.wikipedia.org/wiki/Satisfaktion .

    Le « principe de satisfaction sans conditions » consiste à provoquer en duel quiconque écorche son honneur, et inversement relever tous les duels qu’on se voit « proposés ».

    Ses coutumes sont bien vivantes : j’ai moi même fait 6 duels au sabre dans ces conditions, mais dans un esprit sportif, pas pour la réparation de mon honneur. Je m en porte tres bien, et ne regrette aucunement de l avoir fait. Mais cela represente des heures d entrainement (environ 10 par semaine).

    Heureusement, ces pratiques sont très règlementées dans l’univers des Studentenverbindungen, et il n y a pas eu d accident grave depuis plusieurs decennies.

  • Rassure-moi : tu parles davantage d’escrime que de duel, hein ? Il s’agit plus du sport, qui a largement interféré avec la pratique du duel, que de défendre son honneur ?
    Tu semblais dire d’ailleurs dans ton premier commentaire que les duels pour l’honneur étaient interdits : dès lors, un duel pour « le sport », c’est plus une rencontre d’escrime, non ?

  • Ah, je savais bien que j’avais oublié de laisser un com’ quelque part…

    Lors de mon séjour à Vienne l’année dernière, j’ai appris que les duels à l’épée étaient un passage initiatique chez les groupes de jeunes d’extrême droite en Autriche, l’idée étant que le postulant affronte un « vétéran » et se face légèrement couper au visage (sur la joue, sous l’œil, le front, …) laissant ainsi une cicatrice petite mais tout de suite identifiable.

    Et n’oublions pas Évariste Galois, jeune mathématicien de 20 ans mort suite à ses blessures d’un duel au pistolet (qui a fait l’objet du concours du mois d’août 2009).

  • À Toto : Les membres français de Studentenverbindungen ne sont pas nombreux. Je serais heureux de correspondre avec « Toto »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.