La bible désapprouve-t-elle l’homosexualité ?

Rassurez-vous, cet article n’est pas (complètement) un parti pris pour l’un ou pour l’autre des camps qui s’affrontent sur le sujet. Il n’est même pas destiné à provoquer une polémique (encore que, si d’aimables lecteurs souhaitent en discuter…).

C’est davantage une réaction épidermique à certaines déclarations de quelques-uns de nos élus et à la réception d’un petit texte que j’ai reçu récemment, et qui s’inscrit à mon sens dans le cadre de la culture générale…

Même si je suis identifié comme l’auteur de cet article, sachez que je n’en suis en fait que le messager. Il s’agit d’une chain-mail qui circule en ce moment également sur Facebook et que j’ai trouvé d’actualité.

 

 

 

On se retrouve juste après.

 

Lors d’une de ses émissions, une célèbre animatrice radio américaine fit remarquer que l’homosexualité est une perversion. « C’est ce que dit la Bible dans le livre du Lévitique, chapitre 18, verset 22 : « Tu ne coucheras pas avec un homme comme on couche avec une femme : ce serait une abomination ». La Bible le dit. Un point c’est tout », affirma-t-elle.

Quelques jours plus tard, un auditeur lui adressait une lettre ouverte :

« Merci de mettre autant de ferveur à éduquer les gens à la Loi de Dieu. J’apprends beaucoup à l’écoute de votre programme et j’essaie d’en faire profiter tout le monde. Mais j’aurais besoin de conseils quant à d’autres lois bibliques.

Par exemple, je souhaiterais vendre ma fille comme servante, tel que c’est indiqué dans le livre de l’Exode, chapitre 21, verset 7. A votre avis, quel serait le meilleur prix ?

Le Lévitique aussi, chapitre 25, verset 44, enseigne que je peux posséder des esclaves, hommes ou femmes, à condition qu’ils soient achetés dans des nations voisines. Un ami affirme que ceci est applicable aux mexicains, mais pas aux canadiens. Pourriez-vous m’éclairer sur ce point ? Pourquoi est-ce que je ne peux pas posséder des esclaves canadiens ?

J’ai un voisin qui tient à travailler le samedi. L’Exode, chapitre 35, verset 2, dit clairement qu’il doit être condamné à mort. Je suis obligé de le tuer moi-même ? Pourriez-vous me soulager de cette question gênante d’une quelconque manière ?

Autre chose : le Lévitique, chapitre 21, verset 18, dit qu’on ne peut pas s’approcher de l’autel de Dieu si on a des problèmes de vue. J’ai besoin de lunettes pour lire. Mon acuité visuelle doit-elle être de 100% ? Serait-il possible de revoir cette exigence à la baisse ?

Un de mes amis pense que même si c’est abominable de manger des fruits de mer (Lévitique 11:10), l’homosexualité est encore plus abominable. Je ne suis pas d’accord. Pouvez-vous régler notre différend ?

La plupart de mes amis de sexe masculin se fait couper les cheveux, y compris autour des tempes, alors que c’est expressément interdit par Le Lévitique (19:27). Comment doivent-ils mourir ?

Je sais que l’on ne me permet aucun contact avec une femme tant qu’elle est dans sa période de règles (Lévitique. 15:19-24). Le problème est : comment le dire ? J’ai essayé de demander, mais la plupart des femmes s’en offusque…

Quand je brûle un taureau sur l’autel du sacrifice, je sais que l’odeur qui se dégage est apaisante pour le Seigneur (Lévitique. 1:9). Le problème, c’est mes voisins : ils trouvent que cette odeur n’est pas apaisante pour eux. Dois-je les châtier en les frappant ?

Un dernier conseil. Mon oncle ne respecte pas ce que dit le Lévitique, chapitre 19, verset 19, en plantant deux types de culture différents dans le même champ, de même que sa femme qui porte des vêtements faits de différents tissus, coton et polyester. De plus, il passe ses journées à médire et à blasphémer. Est-il nécessaire d’aller jusqu’au bout de la procédure embarrassante de réunir tous les habitants du village pour lapider mon oncle et ma tante, comme le prescrit le Lévitique, chapitre 24, versets 10 à 16 ? On ne pourrait pas plutôt les brûler vifs au cours d’une simple réunion familiale privée, comme ça se fait avec ceux qui dorment avec des parents proches, tel qu’il est indiqué dans le livre sacré, chapitre 20, verset 14 ?

Je sais que vous avez étudié à fond tous ces cas, aussi ai-je confiance en votre aide.

Merci encore de nous rappeler que la loi de Dieu est éternelle et inaltérable.
Votre disciple dévoué et fan admiratif. »

 

Voilà.

J’espère que vous aurez apprécié l’humour et la connaissance des textes religieux du téléspectateur en question, si bien entendu il s’agit réellement d’une lettre ouverte comme c’est indiqué ; cela n’a au fond aucune importance : ce qui est nettement plus important, c’est que ces différentes sources sont tout à fait exactes. Et ce qui est plus grave, c’est que certains politiques (femmes et hommes, américains, français ou autres) utilisent également ce genre d’arguments afin de dénoncer les homosexuels et leurs revendications…

Ainsi donc, en plus de vous faire sourire, vous aurez peut-être appris quelques passages des textes fondateurs de la chrétienté (certes sortis de leurs contextes), ce qui n’est pas un mal.

Vous aurez également une appréciation peut-être différente des propos de certains politiciens qui n’hésitent pas à citer des textes que finalement, ils ne semblent pas connaître.

 

Article simultanément publié sur Memesprit !

 

 

A propos de l'auteur

Jika

Je me pose souvent des questions sur tout et n'importe quoi, et c'est d'ailleurs comme ça que j'ai débarqué sur ce site, auquel je participe depuis quelques mois. J'espère vous intéresser en découvrant avec vous les petites histoires qui ont fait l'Histoire, mon péché mignon, ou tout autre sujet qui me parait mériter un article :)
Et si vous êtes réellement fan, je co-gère un autre blog, http://memesprit.fr (ouvert à tous, d'ailleurs !).

34 commentaires

  • Dans le même genre, il y a le bouquin « L’année où j’ai vécu selon la Bible », le récit d’un journaliste qui choisit de respecter à la lettre le livre: 8 mois sur l’ancien testament, 4 mois sur le nouveau. ça donne des choses assez cocasses, dans la veine de ce qui est écrit ici. Au final, le type en sort quand même une expérience plutôt constructive mais il est évident que la bible est un vieux texte, qu’il faut nécessairement replacer dans son contexte (travail que font les prêtres lors d’une homélie, normalement).

  • Je répondrais à ce spectateur que la bible n’est qu’un « code civil » à remettre dans un contexte d’époque … en effet, maintenant la lapidation n’est plus d’actualité … un peu empoisonner, gazer, électrifier les gens, et retransmettre tout ça en live … Muwahahahahahaha !!!!

  • Je l’avais déjà lu ^^. Ces textes font tous partie de l’Ancien Testament (une partie de la Torah) et petite correction sur « les vêtements fait de tissus différents », l’interdit porte sur le mélange de coton et de lin.

  • Pour répondre à la délicate et épineuse question : La Bible désapprouve-t-elle l’homosexualité ? je pose ici un « oui ».
    Comme cela a été souligné plus haut (je connaissais les références et la lettre m’a fait bien rire), effectivement les passages cités en introduction font partie d’une longue série de lois contenues dans la Loi mosaïque, Loi qui a été abolie avec l’instauration du christianisme par Jésus. Dès lors, la question qui se pose est celle-ci : retrouve-t-on la même « désapprobation » dans le Nouveau Testament ? A vous de vous faire votre propre idée à la lecture les paroles sans équivoque de l’apôtre Paul ci-dessous :

    1 Corinthiens 6:9, 10: “Comment! est-ce que vous ne savez pas que les injustes n’hériteront pas du royaume de Dieu? Ne vous laissez pas égarer. Ni fornicateurs, ni idolâtres, ni adultères, ni hommes qu’on entretient à des fins contre nature, ni hommes qui couchent avec des hommes, ni voleurs, ni gens avides, ni ivrognes, ni insulteurs, ni extorqueurs n’hériteront du royaume de Dieu.”

    Ou encore…

    En Romains 1:18-27: il est question, dans un langage tout aussi franc et direct, de « femelles qui ont changé l’usage naturel de leur corps en celui qui est contre nature » ainsi que de « mâles qui ont délaissé l’usage naturel de la femelle et se sont mis à brûler d’une vive ardeur dans leur désir les uns pour les autres, mâles avec mâles, faisant des choses obscènes.”
    A l’évidence, Paul condamne explicitement l’homosexualité aussi bien masculine que féminine. Il parle de ces pratiques comme étant contre nature et “obscènes”.

    A partir de là, beaucoup répondront peut-être que le point de vue de la Bible est archaïque, dépassé, mais la question soulevée par ce nouveau sujet était qu’en pense « la Bible »…. elle a répondu pour vous.

    Après, que l’on cautionne ou pas, que l’on soit croyant ou pas… à chacun de voir où il veut se positionner par rapport à cela. 😉

    (Hé mais… mais… je croyais que les questions polémiques, dont celles à caractère religieux, étaient à éviter sur ce forum…. peut-être ai-je mal compris ^^)

  • C’est constructif factuel et amical, je vois rien à en redire FMR … 😉

  • Ah j’oubliais….
    Que les politiques brandissent ces textes pour nuire aux homosexuels, personnellement je trouve cela ignoble…. On pourrait leur en balancer des quantités d’autres, à eux, pour que, par effet de miroir, ils se voient dans toute leur « splendeur » ! ;p

  • Juste pour applaudir! 🙂 Surtout le fait que le débat reste mesuré et constructif, en commençant l’article je m’attendais à des commentaires virulents… Heureusement non, longue continuation à la Culture!

  • Merci infiniment Silaith ^^ On n’est pas des sauvages :p

    (le respect de tout un chacun est le commencement de la paix, moi j’dis ^^)

  • Tout à fait d’accord avec FMR, même si on n’est pas d’accord sur tout, le principal est de pouvoir en parler 🙂
    Et en plus, pour le coup, ça se trouve, on est d’accord en plus… Bref.
    FMR, je vais regarder de plus près ton avant-avant dernier commentaire ce week-end 🙂
    Et Eusebe, tu m’as donné envie de lire ton bouquin ^_^

  • Surtout si on peut l’faire ailleurs, hein hein ?… si tu vois c’que j’veuuux dire ! ;p

  • Bon en attendant on parle plus du sujet 😉 Alors on arrête de s’envoyer des fleurs et on débat ? 😀 Comment ça je suis un casseur ?

  • Mais… il n’y a pas vraiment débat ! FMR nous a très bien démontré que oui, la bible désapprouve l’homosexualité, c’est un fait.
    Par contre, faut-il tenir compte de ce que la bible préconisait il y a pas mal de siècles, quand elle a été écrite ou modifiée ? Ma réponse est non, pas à la lettre. Des parties sont toujours applicables et tendent à rendre les gens meilleurs ; d’autres parties sont clairement en décalage avec notre époque (rappel de conseil de lecture pour vous faire une idée: « L’année où j’ai vécu selon la Bible »).

  • Apparemment on a pas de détracteur pour défendre la bible … 😛 Bon bah un débat comme ça, c’est sur c’est trop facile si on est tous d’accord … 😉

    Au prochain débat alors … 😀

  • Par contre, ça ne vous dérange pas si je ferme les commentaires de cet article d’ici quelques jours pour éviter qu’un hurluberlu qui tombe sur cette page ne vienne étaler sa science sans respecter le moins du monde tout ce qui aura été dit ?

  • Je me glisse dans l’ouverture 🙂
    Je ne pensais pas que l’article déclencherait autant de commentaires (sur Memesprit, on a eu 4 fois plus de visites entre 23h30 et 7h du mat [entre le moment où j’ai posté et quand je me suis levé] que pour une journée normale).
    Ici comme là-bas, il n’y a eu que des commentaires mesurés, et il faut s’en féliciter même si comme je l’ai dit en préambule, le but du jeu n’était pas de déclencher une polémique ou de froisser des susceptibilités (et pour reprendre ce que disait FMR, moi, quand j’ai commencé à écrire ici, on m’a dit que je pouvais faire ce que je voulais à la condition de respecter autrui ^^).

    Pour en revenir à la discussion, et au truc que je voulais souligner par cet article (dont le fond n’est même pas de moi ^_^) nous avons tous notre opinion, à la fois sur le sujet de l’homosexualité et sur la bible : ce qui en revanche, est complètement aberrant, et ça a été souligné dans plusieurs commentaires, c’est l’utilisation démagogique et disons-le, stupide, de la bible par des politiciens au final ignorants (un peu comme moi avant de lire le texte que j’ai reproduit, quoi ^^).
    C’est d’autant plus énorme que ce sont souvent les plus conservateurs de nos politiciens qui tiennent ce genre d’arguments : un responsable du FN qui cite la Torah -merci Mycroft pour l’info-, à tort et à travers, ça ne manque pas de cacheR…

    A l’inverse de ce que dit Khornu (Khornu, c’est le diable !), on a pu débattre et perso, j’ai appris de nouveaux trucs, je trouve ça très bien 🙂

    Pour ce qui est de fermer les commentaires, Bastien, c’est toi le tenancier 🙂

  • Moi aussi j’ai des opinions assez arrêtées sur la religion (alors que je comprends tout à fait l’homosexualité). Mais il est inutile que je balance des commentaires à deux balles sur les curetons ici. C’est pour ça que je trouve que le « débat » sur cet article révèle que nous sommes entre personnes sensées 🙂

  • Huhuhuhuhu 🙂

    Rien de tel qu’un avis humoristico-diabolique pour mettre en avant une certaine absurdité, ou une absurdité certaine (rayez la mention inutile) sur un pays reconnu comme civilisé par la communauté internationale (notion subjective, j’en convient) qui s’est spécialisé dans la collection des lois stupides en plus de la médiatisation de la mise à mort.

    Il y a matière à un nouveau débat là 😉

    Allez … god bless America ! 😀

  • Quoi, y’a personne avec qui se friter ? Mais sur qui vais-je devoir déverser mon agressivité légendaire ?

    Bon, plus sérieusement. Merci pour cet article ma foi fort intéressant, ainsi que ses commentaires. Je n’ai pas grand chose d’intelligent à rajouter, mais je souhaite exposer mon point de vue sur quelque chose, car j’aime bien exposer mon point de vue, surtout si on ne m’a rien demandé.

    En temps que scientifique, je me suis toujours demandé comment on pouvait être scientifique ET croyant. Pour moi, être croyant implique d’accepter des faits absolument irrationnels, ce qui est contraire à l’esprit scientifique. Pourtant, j’ai un certain nombre d’amis, tous éduqués et intelligents, qui allient les deux dans leur vie sans aucun problème. Ça a toujours été un grand mystère pour moi.

    Cependant, j’ai peut être trouvé quelques éléments de réponse dans un livre que je vous recommande chaudement : « Maïmonide – Averroès, une correspondance rêvée », se présentant comme la correspondance (fictive) entre l’un des plus grands philosophes juifs sur 12ème siècle, Maïmonide, avec l’un des plus grands philosophes arabes de la même époque, Averroès. Historiquement, ils ne sont jamais rencontrés ni écrit, bien qu’ils sont tous deux originaires de la même ville et qu’ils défendent les mêmes idées.

    Concernant leurs idées justement. Ils étaient tous deux fascinés par la science (astronomie, médecine, un peu de mathématique aussi sans doute), par la philosophie grec, surtout par celle d’Aristote, père de toutes les sciences, et cherchaient à comprendre comment les vérités d’Aristote restaient cohérentes au sein de leur religion respective. En deux mots, leurs idées sont les suivantes : les saintes écritures sont des métaphores, des allégories dont le sens profond n’est accessible qu’aux cultivés, car une incompréhension des textes par la population pourrait se révéler avoir des conséquences catastrophiques. Ainsi, ces textes s’expriment à première vue d’une manière grossière, hyperbolique pour être compris des gens communs, mais la véritable idée, elle, est cachée derrière les mots. Ces idées ont également été développé un siècle plus tard chez les chrétiens par Thomas d’Aquin.

    Tout ça pour dire qu’il est une erreur de prendre les écrits saints au mot, quelque soit l’époque. C’était une évidence pour moi, mais je m’aperçois que c’est aussi une évidence chez des personnes profondément religieuses. Prendre la Bible au mot, c’est ne pas l’avoir comprise.

  • Pour la question de la science versus (ou avec) la croyance :
    La science nous permet de comprendre ce qui était croyance, la croyance nous permet d’appréhender ce que la science n’explique pas encore … à noter que la croyance recule à mesure que la science avance … et paradoxalement : Plus on en apprend, plus la science nous montre que nous ne savons pas.

    En guest star super bonus : Le négation des faits scientifiques par la religion – ou la religion simplement – est ce qui permet de ne pas avoir le vertige de l’étendu de notre ignorance …

    Vous avez 2 heures avant que je ramasse les copies, et toi au fond, copie pas sur ta camarade !

  • Excellente argumentation, à retenir dans une discussion avec des intégristes. Je rappellerai que dans la Bible, la Terre est plate et circulaire, le ciel est une voûte fermée aussi dure qu’un miroir fondu dans du métal, avec des luminaires plantés au plafond, et au-dessus, de l’eau.
    Je critiquerai ceci : « La plupart de mes amis de sexe masculin se fait couper les cheveux / la plupart des femmes s’en offusque » Ces expressions sont parfaitement incorrectes. « La plupart » n’est pas un nom, mais un déterminant indéfini, et on accordera nécessairement avec le nom qui suit, donc au pluriel (« se font / s’en offusquent »). Le traducteur l’ignorait, visiblement. Désolé d’être maniaque…

  • Dommage qu’on s’éloigne du sujet initial… j’ai toutefois envie de réagir mais je ferai court :
    Kae : je ne prendrai pas ton commentaire au mot, cela voudrait dire que je ne l’ai pas compris :p
    Mandolin Kid : quelle est la référence biblique qui indique que « la terre est plate, que le ciel est une voûte fermée aussi dure qu’un miroir fondu dans du métal » ?… à moins que tu plaisantais ? 🙂
    Si je puis me permettre, il est vrai que la Bible n’est pas un ouvrage, mais elle est néanmoins exacte dans ce domaine. Voici quelques références que j’ai trouvées pour corroborer mes dires :
    Par exemple, à l’époque où la plupart des gens croyaient que la terre était plate, le prophète Esaïe (40:22) a parlé du “ cercle ” de la terre, traduit du mot hébreu :  » ḥough  » qui signifie “ sphère ”), alors que cette notion de globe terrestre n’a été largement admise que des milliers d’années après lui.
    De plus, un autre passage, écrit il y a plus de 3 000 ans par Job, affirme que Dieu “ suspend la terre sur rien ”… ce fameux néant dont Aristote niait l’existence ; selon lui, l’idée d’une Terre en mouvement était contraire au bon sens.

    Et pour revenir à Thomas d’Aquin, il avait un profond respect pour Aristote , qu’il appelait Le Philosophe (un fan, j’vous dis ! :p). Pendant cinq ans, il s’est efforcé de fondre la philosophie d’Aristote dans l’enseignement de l’Église. C’est ainsi qu’au temps de Galilée, “ la théologie de Thomas d’Aquin mâtinée de la philosophie d’Aristote était devenue un dogme fondamental de l’Église de Rome… On connaît la suite…

    Pour conclure vite fait, on en revient toujours au même, ce sont les hommes, fondateurs des religions qui détournent depuis toujours le sens des écritures pour servir leur desseins. Alors, à cause d’eux, allons-nous manquer de respect pour les saints écrits ?
    Pour ma part, et cela n’engage que moi, je me permets de répondre que la religion n’est qu’hypocrisie (pardon aux pratiquants) mais que j’ai un profond respect pour la Bible.

  • oubli d’un mot :

    …. il est vrai que la Bible n’est pas un ouvrage —> scientifique* …

  • … et un « s » à leur …. grrrrr ! surtout qu’ici on n’a pas droit à l’erreur ou à la mauvaise manip’, on se fait tout de suite talocher ! 🙂

  • Si un modérateur pouvait me corriger dans le texte et supprimer mes posts de rectification, ça ferait moins tache… s’il vous plaît ? d’avance merci beaucoup 🙂

    (que ne faut-il pas faire pour que ce topic soit un succès !!! :p … par rapport à Memesprit où je viens de jeter un p’tit oeil curieux, le nôtre ici détient la palme d’or, héhé)

  • Oui mon cher Billx, ça je sais bien, et encore heureux ! mais moi, j’en faisais la demande, c’est pas pareil… parce que quand un mot manque dans une phrase celle-ci perd son sens, et c’est un peu bête de lire la correction sur post suivant 🙂

  • Si tu as un compte perso (ce que j’imagine maintenant), tu peux corriger toi-même tes propres commentaires. 😉 Entre tes identifiants et va voir à commentaires.

  • Juste pour contribuer à la « Culture », la réaction excellente et documentée vient en fait de la série The West Wing, dont l’un des épisodes montre le Président Bartlet remettre à sa place une « Ayatollah » de la Bible en lui citant ces versets.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.