Sommes-nous égaux devant les poils ?

Après les diastèmes et les philtrums, on continue l’exploration du visage humain avec un article cette fois consacré aux quelques millions de poils que nous arborons tous…

Saviez-vous pour commencer que femmes et hommes ont un nombre de poils relativement similaire ? Ceux des hommes sont plus visibles car plus gros et plus longs, mais contrairement à une idée reçue, ils n’en ont finalement pas plus : habituellement, chez la femme, le poil existe en quantité égale, mais sous forme d’un duvet (plus ou moins) discret sur le visage, la poitrine et le dos. A noter que Wikipedia, qui confirme cette information indique également que la pilosité moyenne chez un sujet masculin est de 500 poils / cm² contre 120 pour une femme : comme les femmes ne sont pas 4 fois plus grosses ou plus grandes que les hommes (en tous cas, elles ne sont pas 4 fois plus grandes, ha ha !), je ne comprends pas bien comment le nombre total de poils peut être similaire…

Certaines femmes développent parfois une pilosité toute masculine, en termes de localisation et d’intensité : cet hirsutisme (c’est le terme médical) est alors vécu comme un drame à la fois psychologique et esthétique, plus rarement au contraire revendiqué haut et fort : même si cela n’existe plus de nos jours, tout le monde a entendu parler des femmes à barbes des foires d’antan (Joséphine Boisdechêne, au 19ème, portait ainsi sa barbe “fière et soyeuse”).

Parallèlement à ces femmes à barbes, le Poilu de la 1ère guerre mondiale doit son nom à sa virilité et à son courage (il n’a pas le poil dans la main) ou au côté hirsute des soldats ayant passé plusieurs semaines dans des tranchées sans pouvoir se raser

Je finirai cet article par une anecdote concernant François 1er, que la plupart des représentations montrent portant une barbe fournie: saviez-vous qu’en 1521, le jour de la fête des rois (!!), François 1er reçut un tison enflammé en plein visage, et qu’il tomba dans le coma pendant plusieurs jours ? Il s’en remit rapidement mais affublé d’une vilaine cicatrice au menton, et il se laissa pousser la barbe afin de la dissimuler, lançant ainsi une mode qui allait perdurer à la cour jusqu’au règne de Louis XIII (1610).

A une époque comme la nôtre, où Oussama Ben Laden a finalement été « neutralisé » (et vous apprécierez l’élégance du terme), où Sébastien Chabal n’a pas été retenu pour jouer dans l’équipe de France de rugby, le Père Noël n’a qu’à bien se tenir 😛

J’espère que cet article au poil ne vous aura pas trop barbé.

Article simultanément publié sur Memesprit !

A propos de l'auteur

Jika

Je me pose souvent des questions sur tout et n'importe quoi, et c'est d'ailleurs comme ça que j'ai débarqué sur ce site, auquel je participe depuis quelques mois. J'espère vous intéresser en découvrant avec vous les petites histoires qui ont fait l'Histoire, mon péché mignon, ou tout autre sujet qui me parait mériter un article :)
Et si vous êtes réellement fan, je co-gère un autre blog, http://memesprit.fr (ouvert à tous, d'ailleurs !).

11 commentaires

Laisser un commentaire
  • Cette histoire tombe vraiment au poil ; Depuis que je suis tout petit , je brule d’impatience de savoir enfin ce qu’il est advenu du “lanceur” de tison enflammé , au visage de ce cher François I °r ….?
    A-t-il bénéficié d’une remise de peine pour ” bonne conduite” dans sa geole ?
    Est-il devenu le “barbier” attitré du roi ????
    A-t-il été classé dans les “Individus-bien-connus-des-forces-de-police” ?
    L’a-t-on fait “suicider”…. et de quelle manière ? et ,surtout,qu’est devenue sa tendre et chère épouse ?
    Autant de questions que l’on m’a posées à un concours de la Fonction Publique en 1970 et auquelles , je n’ai su répondre ! ce qui m’a valu de rester dans le Privé ….

  • Je tiens à signaler que pour ce qui est des femmes à barbes, là où il est écrit “même si cela n’existe plus de nos jours”, c’est faux, à côté de là où je travaille il y en a bien une :)… C’est surprenant, certes, mais ça existe toujours.

  • Concernant François 1er, j’ajouterai même que cela a eu lieu à Romorantin dans le 41 (je suis natif de cette ville).
    La demeure existe toujours et s’appelle de nos jours “le Carroir doré” (elle est classée). Lui et des amis ont voulu faire le siège de cette maison (d’après la légende l’alcool coulait a flot…) et un des assiégés a lancé un tison. La suite on la connait…

  • @ Pierre : Moi aussi j’habite Romorantin, et le fait que cela se soit passé au Carroir Doré est une légende urbaine. C’est bien à l’Hôtel Saint-Pol à Paris.

  • Je suis allé ce weekend à la bibliothèque de ma ville (la bibliothèque de Romorantin…) et c’est bien à l’hôtel Saint-Pol à Romorantin.
    Comme il ne se trouve pas très loin du Carroir Doré, j’ai dû faire l’amalgame o_O

  • La barbe de l’empereur romain Hadrien serait due elle aussi à une cicatrice qu’il cherchait à cacher, entrainant lui aussi une mode du porté de barbe “à la greque”, comme quoi, les préoccupations des rois sont bien futiles!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.