Vole au vent

drapeauxNotre planète est riche de 193 états souverains et donc d’autant de drapeaux. A l’instar de toutes ces nations, leurs étendards respectifs ont aussi une histoire. Vous la détailler pour tous les drapeaux  dans un billet relèverait du non sens. Je vais néanmoins vous révéler la particularité (physique)  de 4 drapeaux. Il est fort probable que pour les 3 premiers l’information ne sera pour vous qu’une piqûre de rappel, mais pour le 4ème, je pense que vous devriez apprendre quelque chose.

Si le rectangle est la forme conventionnelle pour les drapeaux, 3 états se sont quand même affranchis de cette règle.

drapeau-suisse

 

–   Le drapeau suisse est carré. Au 19ème siècle, la croix blanche sur fond rouge devient l’écusson national des helvètes alors que cet « assemblage » n’était jusque là que le signe de ralliement des soldats confédérés. Le drapeau a donc conservé la caractéristique de son origine militaire, sa forme carrée. Et contrairement à la capitale suissesse, il flotte toujours au vent (comprenne qui pourra). A ne pas confondre avec l’emblème de la Croix-Rouge (croix rouge sur fond blanc).

 

drapeau vatican 

–  Le Vatican exhibe affiche lui aussi un étendard de forme carrée. Ce drapeau relativement jeune (adopté le 7 juin 1929) reprend les dimensions de ses prédécesseurs à savoir  les drapeaux des états pontificaux.

 

 

 

népal

 

–  Le drapeau népalais va lui beaucoup plus loin dans le non conformisme puisqu’il est composé de deux triangles, ces derniers représentant l’Himalaya mais aussi le bouddhisme et l’hindouisme. Pour les indous, le triangle est un symbole puissant, celui du Dharma qui régit la loi morale, la vertu religieuse et les devoirs sacrés.

 

 

 drapeau paraguay

  – Enfin, bien que rectangulaire, le drapeau du Paraguay dispose d’une particularité unique : Ses deux faces sont différentes. En effet, on observe sur l’endroit les armoiries du pays et sur l’envers un lion assis devant une pique « coiffée » du bonnet phrygien, l’ensemble auréolé de la devise du pays Paz y Justicia (Paix et justice). La différence sur les deux faces est certes infime mais c’est la seule répertoriée dans l’imagerie des pavillons internationaux.

 

  Et moi de vous quitter sans vous déclarer ma flamme…

A propos de l'auteur

Billx

Homme de poids s'il en est, le Billx est un curieux insatiable qui tend à partager le savoir qu'il glane au quotidien. Facile à apprivoiser (un verre de Saumur-Champigny suffit), le Billx n'hésite pas à se servir de l'humour comme d'une arme de vulgarisation massive. Doux la plupart du temps, il accepte sans problème les critiques pourvu qu'elles soient constructives.

3 commentaires

Laisser un commentaire
  • « il flotte toujours au vent » ça sent la contrepétrie ou quelque chose du genre, mais je ne trouve pas.

    Si les drapeaux sont généralement rectangulaires, ils ne respectent par contre pas tous le même ratio, à savoir 2/3 pour celui de la France (ratio le plus fréquent il me semble) contre 1/2 pour celui du Canada ou 1/3 pour le Qatar.

    J’imagine que les lecteurs savent déjà que le drapeau du Royaume-Uni (appelé Union Jack) est la réunion du drapeau anglais (croix rouge sur fond blanc), écossais (croix blanche en biais sur fond bleu) et nord-irlandais (croix rouge en biais sur fond blanc).
    Le drapeau du pays de Galles n’apparaît pas celui du Royaume-Uni ; de mémoire je crois que c’est dû au fait que cette province faisait partie intégrante de l’Angleterre au moment de la réunion des 3 pays (Irlande du Nord, Ecosse et Angleterre)… à confirmer.

  • Pour la Suisse, ce n’est pas une contrepétrie. C’est juste que la capitale de la Suisse… C’est Berne. Il n’e l’est pas, donc, en berne. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.