L’information inutile du vendredi : Pourquoi le Gardénal se nomme-t-il ainsi ?

Le laboratoire (Sanofi-Aventis pour ne pas le citer) alors chargé de synthétiser la célèbre molécule qui lutte contre l’épilepsie avait déjà baptisé plusieurs « produits » avec la terminaison nal  (le Véronal par exemple). Fort de la notoriété et du succès de ces médicaments, le directeur du laboratoire de l’époque ne donna qu’une seule directive aux commerciaux chargés de trouver un nom à la nouvelle molécule :  » Faites comme il vous plaira, mais surtout, gardez Nal ! »

Voilà, à vous de frimer ce week-end !  😉

A propos de l'auteur

Billx

Homme de poids s'il en est, le Billx est un curieux insatiable qui tend à partager le savoir qu'il glane au quotidien. Facile à apprivoiser (un verre de Saumur-Champigny suffit), le Billx n'hésite pas à se servir de l'humour comme d'une arme de vulgarisation massive. Doux la plupart du temps, il accepte sans problème les critiques pourvu qu'elles soient constructives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.